Actualites
14:57 9 mars 2017 | mise à jour le: 9 mars 2017 à 14:57 temps de lecture: 2 minutes

Confier le pont de Québec à un OBNL « ça ne tient pas debout », dit Labeaume

MUNICIPAL. Le maire de Québec qualifie de « bonne intention » la solution proposée hier par la Chambre de commerce et d’Industrie de Québec dans le dossier de l’entretien du pont de Québec, mais ramène le CN et le fédéral à leurs « responsabilités ».

Le pont de Québec

(Photo TC Media – Archives)

Selon Régis Labeaume, le rapport de Malette qui suggère la création de deux sociétés pour gérer l’entretien et la valorisation du pont de Québec est « plein de bonnes intentions » mais la « logique de responsabilité » ne tient pas : « Le problème de ce rapport, c’est qu’on nous dit qu’il n’y aura pas de propriétaire pour le pont », croit le maire.

Sur le sujet : Une solution proposée pour le pont de Québec

L’idée que le gouvernement du Québec devienne propriétaire, évoquée dans les derniers jours, a été retirée « à la dernière minute » selon lui. « Lâchez-moi les OBNL. Et prenez vos responsabilités », a-t-il dit en s’adressant au gouvernement fédéral et au Canadien National (CN).

Le temps est venu que le dossier atterrisse sur le bureau du premier ministre du Canada, rechérit le maire. « Il faut que le premier ministre s’en mêle et que les deux premiers ministres se parlent. »

Régis Labeaume dit par ailleurs douter sérieusement que les idées proposées hier pour valoriser le pont de Québec permettent de générer des revenus touristiques : « L’escalade et le bungee sur le pont de Québec, on va laisser faire ». Selon lui, le projet de lien piétonnier et cycliste prôné par le maire de Lévis depuis un certain temps est une meilleure idée.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *