Actualites
19:12 26 avril 2017 | mise à jour le: 26 avril 2017 à 19:12 temps de lecture: 3 minutes

L’avenue Maguire transformée vers 2019

MUNICIPAL. La Ville de Québec veut faire de l’avenue Maguire un endroit où magasiner et flâner : un endroit où on a « le goût d’être ».

Une esquisse du changement de visage proposé pour l’avenue Maguire à Québec.

Esquisse – Étienne Bernier Architecte

Dans sa démarche annoncée en mars pour rendre ses artères commerciales plus « conviviales », Québec entreprend d’animer et de dynamiser l’avenue Maguire dans Sillery. Comme pour l’avenue Cartier ou encore la rue Saint-Joseph dans Saint-Roch, l’idée est d’exprimer la «personnalité» du quartier.

À lire sur le sujet : Québec veut des rues plus conviviales

Une esquisse du changement de visage proposé pour l’avenue Maguire à Québec.

(Esquisse – Étienne Bernier Architecte)

D’entrée de jeu, on imagine bien des bollards amovibles pour l’aménagement de terrasses ou d’événement spéciaux, des trottoirs élargis, des corridors cyclables, de nombreux bancs et plus de verdure.

La Ville se donne comme objectif d’avoir exécuté les travaux vers 2019. D’ici là, des consultations seront menées. Sur le plan de l’ingénierie, on « auscultera » la rue en vue de faire coïncider les travaux de réfection des conduites d’aqueduc avec les réaménagements.

Pour patienter d’ici là, la place publique éphémère aménagée l’an dernier devant la bibliothèque Charles-H. Blais sera de retour.

Nouveau départ

Le projet mis de l’avant par la SDC Maguire marque un renouveau dans les relations entre les commerçants de l’avenue et la Ville divisés par l’instauration de parcomètres en 2014.

L’avenue Maguire à Québec.

Le maire Régis Labeaume et la vice-présidente du comité exécutif responsable du dossier de l’aménagement du territoire Julie Lemieux ont chaudement salué l’initiative des commerçants. « Je pense que c’est important que chaque SDC, chaque artère commerciale se trouve une personnalité et nous, on est là pour entendre les projets, les écouter et les mener à terme », a fait valoir Mme Lemieux.

« Tu dois valoriser ta rue, tu dois faire confiance aux commerçants tu dois dialoguer avec la Ville », a renchéri le maire. « Ça ne donne rien de hurler dans les médias, tout ce que tu fais, c’est de perdre des clients. Je n’ai jamais compris ce bout-là et je pense que les nouveaux interlocuteurs ont compris que ce n’était pas la bonne façon de travailler. »

La dernière grande réfection de l’avenue Maguire datait des années 1985. Dès l’an prochain, des travaux pour redynamiser la route de l’Église débuteront. En plus de l’annonce pour rendre la rue Saint-Joseph plus conviviale, des discussions sont amorcés pour faire de même dans le secteur Saint-Vallier.

Ceci pourrait aussi vous intéresser : De l’éclairage festif et du WiFi dans Saint-Roch

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *