Actualites
12:55 1 avril 2017 | mise à jour le: 1 avril 2017 à 12:55 temps de lecture: 3 minutes

Le méga projet immobilier Le Phare deviendrait Le Puits

LISEZ NOTRE POISSON D’AVRIL 2017: Désireux d’éviter la grogne envers son immense complexe immobilier Le Phare, le Groupe Dallaire envisagerait la possibilité de l’enfouir sous terre. Le vaste projet disparaîtrait ainsi de l’horizon à la tête des ponts, pour être rebaptisé Le Puits et devenir l’immeuble souterrain le plus profond au monde.

En plaçant la perspective à l’envers, on obtient une meilleure idée de la profondeur qu’atteindra la tour souterraine.

Esquisse gracieuseté

Le bureau d’investigation de TC Media Québec a appris, en ce 1er avril, que le mandat aurait été transmis à la firme de génie Depth & Fish des États-Unis. L’information n’a pas été confirmée par le Groupe Dallaire. Toutefois, l’ingénieur vedette de la firme retenue, John T. Whale, est un expert international en aménagement de mines souterraines.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre d’une source proche du dossier, le projet Le Puits aurait le même nombre d’étages, soit 65, mais enfouis. En s’enfonçant sur un quart de kilomètre (250m) dans le sol, l’immeuble bénéficiera d’un avantage indéniable. En effet, les ingénieurs prévoient en faire un puits géothermique, d’où sa nouvelle appellation. Cela signifie qu’il sera complètement autosuffisant en matière de chauffage et de climatisation, puisant l’énergie directement dans le roc.

Pour assurer un éclairage artificiel dynamique pour les futurs occupants, il est prévu qu’un vaste puits de lumière illuminera le cœur du complexe. Cette deuxième référence au nom du projet sera complétée d’un immense tube cathodique tapissé de pixels et de mini-ampoules à DEL. Ainsi, les fenêtres-écrans des appartements et des bureaux projetteront en continu des images de paysages sous-marins. Il sera également possible de diffuser des alertes et des promotions par le biais de ce mur vidéo, qui servira d’enveloppe au bâtiment unique en son genre.

Comme les façons de bâtir usuelles sont inversées, les locaux étant souterrains, ce sont les stationnements qui se retrouveront hors terre. Des croquis provenant de la firme d’architecture québécoise Beaulac Belleau Durivage illustrent l’implantation d’une structure en forme conique. Le design vise clairement à rappeler l’allure d’une pointe de phare, en référence au nom initial du projet.

Le maire emballé

Informé des intentions du Groupe Dallaire, le maire de Québec, Régis Labeaume, s’est dit complètement subjugué par Le Puits. «Certes, convient-il, c’est décevant de ne plus accueillir le plus haut bâtiment du pays, à l’est de Toronto. Par contre, je suis carrément enthousiasmé à l’idée de voir notre ville accueillir le bâtiment le plus profond de la planète. Ça va être toute une réalisation et les gens vont venir de partout pour voir cette tour souterraine.»

Du côté du conseil de quartier Saint-Louis, on salue la «décision éclairée» du promoteur immobilier. En plus d’être une première mondiale, on estime que ce projet devrait calmer les opposants à un immense édifice qui fera de l’ombre sur leur quartier. Au surplus, cela évite l’étape du changement de zonage pour permettre d’accroître les hauteurs de construction. Aux dernières nouvelles, les permis de forage seraient déjà délivrés et les travaux pourraient commencer dès que les autorisations finales seront obtenues.

Poisson d’avril!

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *