Actualites
20:42 13 janvier 2017 | mise à jour le: 13 janvier 2017 à 20:42 temps de lecture: 3 minutes

Malgré de nouveaux poumons, Julie Gagnon est décédée

FIBROSE KYSTIQUE. Julie Gagnon, cette jeune femme de 27 ans atteinte de fibrose kystique, est décédée vendredi, malgré la greffe de poumons qu’elle avait eu 18 mois auparavant.

(Photo tirée de Facebook)

L’état de santé de la jeune femme s’était détérioré. Elle en parlait depuis la fin décembre sur sa page Facebook.

 

Le 7 janvier, elle écrivait:

«Avis à tous, je ne prendrai plus de message ici pour un moment, les événements prennent une tournure différente et je n’ai plus la force de répondre à personne.

Merci de respecter ma décision»

Ceci pourrait aussi vous intéresser: Des poumons pour l’anniversaire de Julie Gagnon

 Le 21 décembre, elle écrivait le début des mauvaises nouvelles:

«Merci à tous, ça me fait chaud au cœur de vous lire, désolé de ne pas avoir répondu aussi rapidement, j’étais très mal en point et exténué. Le simple fait d’aller aux toilettes me rendait complètement à terre.

 

Alors voilà 10 jours que je suis à l’hôpital et les médecins arrivent à peine à comprendre ce qui s’est passé. En 4 jours mon état de santé s’est détérioré considérablement comme avant ma greffe (oxygène en permanence, plus capable de bouger). Leur hypothèse est que j’aurais attrapé une pneumonie sévère qui a causé un rejet aigu dans mes poumons. Ils ne trouveront jamais la cause exacte car j’ai passé une batterie de test et ils n’ont rien trouvé, aucune bactérie, aucun virus et aucun signe de rejet. Assez spécial! Depuis 10 jours je reçois 4 traitements d’antibiotiques intraveineux qui traitent toute forme de rejet et bactéries puisqu’ils ne trouvent pas de diagnostic exact et je commence lentement à ressentir mon souffle revenir depuis seulement hier. Pour la première fois hier j’ai réussi à aller marcher et me laver sans aide. Bref, je recommence tout à zéro pour une 2e fois Bien évidemment je reste à l’hôpital pour Noël car je suis trop fragile pour sortir et je n’ai plus aucune solidité sur mes jambes car je pèse 75 livres. Alors voilà quelques nouvelles!

Une chose est sûre, je vais en ressortir bien vivante, contrairement à ce que je pensais mardi passé. Très lentement, mais sûrement».

Selon ce qu’elle avait écrit au courant du mois de décembre, elle aurait fait une pneumonie.

 

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *