Actualites
16:20 24 juin 2017 | mise à jour le: 24 juin 2017 à 16:20 temps de lecture: 3 minutes

David Noël «excité» d’aboutir à St-Louis

Bien assis dans les gradins du United Center de Chicago, David Noël s’est levé d’un trait quand il a entendu son nom être prononcé de la bouche d’un dirigeant des Blues de St-Louis, en 5e ronde, au 130e échelon.

David Noël s’aligne avec les Foreurs de Val-d’Or.

(Photo tirée du compte Twitter des Blues de St-Louis)

À lire aussi : Noël et Baribeau liés par le hockey

«J’ai eu une rencontre avec les Blues vendredi, à l’hôtel, alors je me doutais qu’ils étaient intéressés à moi», a dit celui qui était accompagné de ses parents, sa copine, son frère et l’amie de cœur de celui-ci.

David Noël avec son chandail des Blues de St-Louis.

(Photo gracieuseté – Marc Lavigne)

Le défenseur gaucher profitera d’une dernière soirée en Illinois pour célébrer ce moment avec ses proches. Il doit aussi rencontrer les autres espoirs des Blues lors d’une rencontre avec les dirigeants.

«Quand j’ai entendu mon nom, j’ai tout de suite pensé à ma famille. Je suis vraiment excité. Je crois que je ne me rends pas encore compte de ce qui m’arrive», a poursuivi le blondinet de 6’1.

David Noël en compagnie de sa copine, ses parents, son frère et la copine de celui-ci.

(Photo – Famille Noël)

Les célébrations seront de courte durée, et le retour au boulot ne tardera pas. Dès mardi (27 juin), il se rendra dans sa nouvelle ville d’adoption pour son premier camp de développement.

Une transaction bénéfique

Natif de Limoilou, Noël avait débuté la saison avec les Saguenéens de Chicoutimi, où il était utilisé sporadiquement en raison d’un surplus de défenseurs de qualité.

David Noël et Dereck Baribeau sont unis par le hockey.

(Photo TC Media – Charles Lalande)

Échangé aux Foreurs de Val-d’Or, il a rapidement gagné la confiance des entraîneurs qui lui ont donné plusieurs responsabilités et en lui donnant la chance de mettre à profit son puissant tir frappé.

Récemment, en entrevue, il a lui-même concédé que sans cette transaction, il n’aurait pas eu la chance d’augmenter sa valeur auprès des dépisteurs de la LNH.

«Au mois de décembre, si tu m’avais dit j’allais être repêché, je ne t’aurais pas cru! Je suis fier de voir mes efforts être récompensés.»

Le 28 janvier, il a inscrit un tour du chapeau contre l’Armada de Blainville-Boisbriand. Il a marqué l’histoire de la LHJMQ, égalisant le record pour le nombre de buts en un match pour un défenseur recrue.

Après l’élimination des Foreurs, il a été invité par l’équipe canadienne des moins de 18 ans pour un tournoi international.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *