Actualites
02:28 20 juin 2017 | mise à jour le: 20 juin 2017 à 02:28 Temps de lecture: 3 minutes

Incendie majeur à Québec

Lundi soir, à 21h08, les pompiers de la ville de Québec  ont été appelés à se rendre dans une ancienne quincaillerie au 481 rue Franklin, dans le quartier Saint-Sauveur. Sur place, ils ont rapidement constaté que l’incendie était majeur. Près de 80 pompiers ont combattu le brasier toute la nuit.

Les nombreux pompiers ont évacué les logements voisins.

(Photo tirée de Twitter – SPCIQ)

Pour consulter notre Facebook Live

«Un individu à l’intérieur, au sous-sol, a tenté une extinction avec un extincteur, puis il a appelé le 911. En arrivant, l’incendie était en progression. En basse ville, les bâtiments sont collés, alors les risques de propagation étaient élevés, alors les immeubles voisins ont été évacués», a dit le porte-parole Bill Noonan.

Une fumée très dense attendait les pompiers à leur arrivée.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

Plusieurs numéros civiques ont été touchés par les flammes soit le 463, 465 et 481 rue Franklin, ainsi que le 583 rue de l’Aqueduc.

Environ 80 pompiers ont été demandés sur place pour combattre les flammes, une opération qui se fait en rotation.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

80 pompiers ont été mobilisés. La chaleur, l’humidité et les flammes font en sorte que les pompiers doivent travailler dans des conditions difficiles. Tour à tour, ils se relayent le travail. Un pompier a dû être transporté vers un centre hospitalier par mesure de prévention.

«Un feu, c’est un peu comme une partie de hockey : tu donnes un coup rapide, a-t-il imagé. Les chaleurs doivent se faire rapidement. Une bonbonne à pleine capacité a une autonomie d’environ 20 minutes, puis ça prend une relève ensuite. Les coups de chaleur peuvent arriver rapidement. C’est important de s’hydrater et les paramédics évaluent nos pompiers.»

Bill Noonan, porte-parole du SPCIQ

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

L’incident a rapidement été identifié comme étant une quatrième alarme, soit la plus haute, par le chef des pompiers. Les dommages matériels semblent importants : «Les dégâts seront assez importants. Le feu a commencé à se propager au niveau de la structure, puis aux adresses voisines. Le commissariat est sur les lieux. Il prend les témoignages des gens et une fois que ce sera sécuritaire, il ira sur place pour déterminer les origines et les causes de l’incendie.»

À 23 heures, le porte-parole a donné de nouvelles informations aux médias présents sur place : «Au moment où l’on se parle, il y a quatre sinistrés dans deux logements ainsi que trois animaux. La Croix-Rouge est sur les lieux afin de prendre ces gens-là en charge. Ils vont les héberger et les nourrir. Le RTC et Hydro-Québec sont aussi sur place.» Au total, huit résidents ont été pris en charge.

Plusieurs citoyens curieux sont rendus sur place pour regarder la scène.

À noter que l’accès à la Haute-Ville est demeurée bloqué pendant l’opération. Salaberry est fermé pour des travaux et la rue de l’Aqueduc a également été bloquée pour permettre aux pompiers de faire leur travail.  

L’incendie a été déclaré sous contrôle autour de 5h45 en matinée.  Le Commissariat aux incendies procède à son enquête pour déterminer les causes et circonstances de l’incendie.

Le feu a rapidement progressé jusqu’à monter en 4e alarme.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *