Actualites
14:30 6 novembre 2017 | mise à jour le: 6 novembre 2017 à 14:30 temps de lecture: 2 minutes

Alerte à la fraude du faux fournisseur

FRAUDE. La Sûreté du Québec met en garde la population contre la fraude du faux fournisseur, un stratagème visant les petites et moyennes entreprises.

Lorsque des entreprises sont prises au piège, elle doivent porter plainte à leur service de police local.

Photo TC Media – Archives

« Dans un premier temps, le fraudeur capte les échanges entre une entreprise québécoise et un fournisseur se trouvant à l’extérieur du pays. Ce dernier analyse non seulement les transactions, mais également les liens entre les individus, précise la Sûreté du Québec.

« Lorsqu’il possède assez d’information sur les deux entreprises, le fraudeur usurpe l’identité du fournisseur, et par supercherie, demande par courriel au client de procéder à un paiement bancaire dans un compte autre que celui utilisé habituellement pour le même type de transaction. L’entreprise cliente, convaincue de faire affaire avec le fournisseur, procède au paiement par des transferts bancaires autorisés par voie électronique. »

Lorsque des entreprises sont pris au piège, la SQ avise la population d’effectuer les démarche suivantes:

  • Porter plainte à votre service de police local;
  • Avisez et vérifiez avec votre institution bancaire (selon le délai, il est parfois possible de faire geler les fonds);
  • Rapporter la fraude au Centre antifraude du Canada;
  • Procéder à des vérifications par le service informatique à l’interne (département TI) de l’entreprise pour tenter d’identifier l’adresse IP;
  • Faites appel à un avocat au privé, idéalement dans le pays où l’argent a été transféré pour une possibilité de récupérer une partie des fonds; (compte tenu de la nature internationale des transferts de fonds et des délais au niveau judiciaire).

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *