Actualites
22:43 3 septembre 2017 | mise à jour le: 3 septembre 2017 à 22:43 temps de lecture: 3 minutes

Bordeaux fête le vin: la pluie complique l’événement

ÉVÉNEMENT. Même si les grandes tentes qui accueillaient les vignerons bordelais protégeaient les visiteurs de la pluie, ceux-ci ont été moins nombreux à se présenter à l’événement cette année.

Malgré la déception quant aux nombres de visiteurs, on sentait quand même l’enthousiasme des gens lors de la Grande dégustation.

(Photo TC Media – Prisca Benoit)

«Écoutez, je pense que c’est assez évident qu’on a eu des problèmes avec la température», a lancé d’emblée le maire de Québec, Régis Labeaume, au moment de revenir sur l’événement. La journée ensoleillée du samedi n’aura pas réussi à compenser pour les trois autres journées où la pluie et le temps froid étaient de la partie.

La vente de passeports représente environ 65% des ventes de l’événement passé, qui étaient de 11 700 passeports, a confirmé M. Labeaume. «Ceci dit, on a atteint tous nos objectifs en prévente, qui était de 4500, a-t-il ajouté. Ça veut dire que l’intérêt était égal à ce qu’il était, mais ce qui n’a pas fonctionné, c’est la température. Les gens ne sont pas venus à la porte.»

D’autres chiffres ont somme toute dressé un portrait plus positif de l’événement. Par exemple, ce sont 4000 personnes qui ont été formées à l’école du vin Tanguay. Également, le pavillon des épicuriens, qui étaient une nouveauté de cette année, a connu un achalandage de 80%. Finalement, il ne reste que 4500 bouteilles des 15 000 qui ont été amenées pour l’occasion. La majorité d’entre elles seront utilisées lors de la prochaine édition de la fête, en 2019.

Alors qu’on avait reproché à l’événement par le passé ses longues files d’attente avant de déguster un verre de vin, les visiteurs seraient tout de même encore nombreux à vouloir prendre le temps de discuter avec les vignerons, constate M. Labeaume. L’idée des files rapides n’a pas attiré autant de visiteurs qu’on le croyait.

N’empêche, les viticulteurs étaient bel et bien au rendez-vous encore une fois pour cette édition, alors que 60 d’entre eux ont participé à l’événement. «Ce qui nous marque, c’est vraiment l’excellent accueil des visiteurs québécois, a soutenu le président du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux, Allan Sichel. On fait plusieurs fêtes de vin dans le monde et il y a un niveau de curiosité et d’intérêt qui est assez exceptionnel ici à Québec.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *