Quebec Hebdo
13:27 31 août 2021 | mise à jour le: 31 août 2021 à 15:09 Temps de lecture: 4 minutes

«On s’attend à une augmentation des cas et des hospitalisations», dit Christian Dubé

«On s’attend à une augmentation des cas et des hospitalisations», dit Christian Dubé
Photo: (Photo Josie Desmarais)

Le Ministre de la Santé, Christian Dubé, prévoit une hausse des nouveaux cas et des hospitalisations surtout à Montréal et Laval. Il a fait ce constat lors d’un point de presse sur la campagne de vaccination au Québec, mardi après-midi.

Le ministre Dubé a récemment reçu le dernier rapport de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS), qui évalue les hospitalisations à prévoir au Québec en lien avec la COVID-19.

Ce rapport de l’INESSS, diffusé publiquement les jeudis, tend vers une augmentation des nouveaux cas et des hospitalisations. «On est frappé par la quatrième vague, mais on s’en sort bien mieux qu’ailleurs parce qu’on est l’une des nations les plus vaccinée», soutient M. Dubé.

D’ailleurs le ministère de la santé mentionne que la situation satisfaisante comparativement à pareille date l’an dernier. «Les cas augmentent mais la bonne nouvelle, c’est qu’on a moins d’hospitalisations par rapport à la troisième vague, on continue d’en avoir mais ce n’est pas comparable», explique M. Dubé. La vaccination réduirait de 24 % les risques de se faire hospitaliser.

Le ministre de la Santé précise que le niveau des cas est relativement stable depuis quelques semaines, autour de 600 cas par jour sauf pour les deux derniers jours. «Mais on va avoir une hausse surtout à Montréal et Laval», souligne-t-il.

D’après les constatations du ministre, c’est surtout les jeunes qui attrapent le virus «et ils restent plus longtemps à l’hôpital car les symptômes sont plus fort».

Une stratégie de déploiement de tests rapides va être réalisée dans un cinquantaine d’école, surtout dans la région montréalaise.

Toutefois, le ministère se rassure des derniers chiffres de la vaccination. Le Québec affiche 86% de personnes vaccinées à une dose et 79% à deux doses chez les 12 ans et plus. D’ici, deux jours, le seuil de 87 % pour une dose devrait être atteint. «Chaque point de pourcentage supplémentaire représente 75 000 personnes», selon Christian Dubé.

Passeport vaccinal

Alors que les données personnelles de plusieurs élus ont été piratées via l’application Vaxicode, le gouvernement se dit prêt à collaborer avec certains des pirates informatiques qui ont découvert cette faille. «On a une équipe interne qui s’occupe de la possible collaboration», explique M. Dubé.

Le passeport vaccinal rentre en vigueur le 1er septembre. «On est prêt pour demain, les deux prochaines semaines vont être « rock’n roll », je ne le cache pas. C’est pourquoi, il y a une période de transition jusqu’au 15 septembre», précise Christian Dubé.

Aucune sanction n’est prévue pendant cette transition. Même si l’accès aux activités visées restent soumises à la présentation du passeport. M. Dubé rappelle que la Santé publique a toujours le droit de pouvoir fermer des établissements si ceux-ci ne respectent pas la procédure du passeport vaccinal.

Le gouvernement veut d’abord voir comment «ça se passe» avant de plancher sur d’éventuels assouplissements. «On ne ferme pas la porte», dit M. Dubé.

Le ministre Dubé n’a pas souhaité dévoiler le coût de développement du passeport vaccinal avec l’application Vaxicode mais il indique que celui-ci est «négligeable» par rapport aux autres mesures COVID.

Vaccination obligatoire

La Santé publique se dit en préparation quant «à l’application de la vaccination obligatoire pour le personnel de la santé». Un scénario de vaccination obligatoire vers d’autres domaines est même possible. «On veut réduire au maximum les hospitalisations pour notre réseau de la santé», dit le Dr Horacio Arruda.

D’une voix commune, Christian Dubé et le Dr Horacio Arruda rappellent que la solution, «c’est la vaccination».

L’annonce a été faite en présence du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, et du directeur de la campagne de la vaccination contre la COVID-19 au Québec, Daniel Paré.

Les dernières données sur la situation COVID-19 au Québec fait mention de 425 nouvelles infections dans les dernières 24 heures. Les hospitalisations sont également en augmentation.

Incitatif pour les adeptes du jeu vidéo à Montréal.

Plus tôt en matinée, la Direction de Santé publique de Montréal (DRSP) a lancé un concours pour attirer les «gamers» à se faire vacciner. En utilisant le #gamervacciné_e sur leurs réseaux sociaux, ceux-ci pourront courir la chance de gagner une des cinq bourses d’études d’une valeur de 5000$ chacune. Il faut cependant être âgé de 12 à 25 ans et avoir été vacciné entre le 25 mai et le 1er octobre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *