Quebec Hebdo
16:03 25 août 2021 | mise à jour le: 25 août 2021 à 16:03 Temps de lecture: 3 minutes

Des sports émergents au Colisée

Des sports émergents au Colisée
Photo: /Photo Métro Média - Perrine GrusonLe Colisée est actuellement utilisé par le Festival d'été de Québec.

RECONVERSION. Plutôt que la démolition d’abord envisagée par l’administration Labeaume, une reconversion de l’ancien stade des Nordiques est envisagée, étude de coûts et de marché à l’appui. L’option retenue est un centre dédié aux sports émergents, comme le BMX, l’escalade, la planche à roulettes, le parcours ou encore le patin à roues alignées.

«Nous offrons le Colisée aux jeunes, on veut que son utilisation future soit pour la jeunesse», a déclaré d’emblée le maire Régis Labeaume.

Alors que la démolition était encore envisagée il y a peu de temps, des défis liés aux coûts de démolition et à la technique utilisée ont fait surface. «Cela coûterait entre 15M$ et 17M$ de le démolir», précise le maire. De plus, la technique de démolition retenue, une technique par implosion (dynamitage), engendrerait une pollution de l’air non négligeable. La poussière de plomb, présente dans la peinture du centre, aurait contaminé l’air du milieu urbain environnant.

C’est donc plutôt une nouvelle vocation de loisirs qui serait redonnée au Colisée, si la future administration en place l’approuve.

Le début des travaux est prévu pour octobre 2023, fin du bail avec le Festival d’été de Québec, qui y entrepose ses équipements. L’ouverture au public serait ensuite prévue pour décembre 2025.

Des disciplines olympiques

Le maire ne cache pas sa joie de pouvoir offrir un tel endroit à des fédérations internationales, puisque les sports offerts au Colisée sont pour la plupart de nouvelles disciplines olympiques qui ont vu le jour à Tokyo. «À chaque fois qu’il y a une nouvelle discipline, il y a une augmentation des inscriptions dans les clubs», avance le maire. L’objectif est donc d’offrir un lieu grand public où chacun pourra essayer ce type de sports émergents, mais aussi un lieu d’entraînement pour des athlètes professionnels. Si des compétitions de calibre international voyaient le jour, elles auraient plutôt lieu au Centre Videotron, juste à côté, pour avoir plus de public.

Détails techniques

Le réaménagement intérieur sera important. «On va enlever les estrades A à H qui sont encore là, pour augmenter l’aire de jeu à 2560 mètres carrés [contre 1700 mètres carrés actuellement]. On compte aussi remettre 2500 bancs bleus qui n’ont pas été donnés et on souhaite ajouter des sièges pour un objectif de 5000 places», a fait savoir Catherine Chénier, directrice d’ExpoCité qui a participé à l’étude de projet.

Le futur centre de sports émergents sera une offre novatrice au Québec, qui permettra selon le maire de développer des programmes sports-études dans de nouvelles disciplines et de pratiquer plusieurs sports de façon simultanée.

Coûts

La mise à niveau du Colisée coûterait 19M$, dont un investissement de base à 13,6 M$ pour refaire la toiture et le système de chauffage. 15N$ sont ensuite prévus pour le déploiement des infrastructures, pour un total de 35M$ à 40M$.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *