Quebec Hebdo
10:59 24 août 2021 | mise à jour le: 24 août 2021 à 11:27 Temps de lecture: 4 minutes

Interdiction d’arrosage à Québec en raison de la sècheresse

Interdiction d’arrosage à Québec en raison de la sècheresse
Photo: /gracieuseté - Ville de QuébecL'arrosage manuel des boîtes à fleurs et platebandes reste permis en soirée.

ENVIRONNEMENT. Anticipée par plusieurs, l’interdiction d’utilisation extérieure de l’eau potable à des fins de nettoyage, d’arrosage et de remplissage des piscines vient d’être décrétée par la Ville de Québec. Incluant également les villes de L’Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin dans l’agglomération urbaine, la décision vise à réduire la consommation à l’essentiel en vue de préserver les réserves.

«Tout le monde est à même de constater que le mois d’août s’avère particulièrement chaud et sec. À ce jour, nous n’avons reçu que 10 millimètres de pluie alors qu’il en tombe autour de 106mm habituellement. L’apport en eau brute est insuffisant dans les cours d’eau et nos réserves sont affectées. Présentement, il ne reste à la Ville qu’un mois de réserve au rythme de consommation actuelle. C’est pourquoi nous demandons un effort à l’ensemble de la population», explique le maire Régis Labeaume.

Activités interdites

L’interdiction décrétée touche les activités suivantes:

  • le lavage des véhicules, le nettoyage d’un stationnement et de son allée d’accès ainsi que du revêtement extérieur des maisons;
  • l’arrosage des pelouses, tant manuellement qu’au moyen d’un système d’arrosage automatique ou souterrain;
  • le remplissage des piscines.

Une surveillance régulière du respect de la règlementation sera effectuée. Les citoyens qui ne respecteront pas l’interdiction d’arroser recevront un avis tout en s’exposant, en cas de récidive, à une amende minimale de 150 $ et maximale de 1 000 $.

Activités permises

L’utilisation de l’eau potable est permise temporairement pour:

  • l’arrosage manuel des potagers, des jardins, des boîtes à fleurs, des platebandes et des arbustes en soirée seulement;
  • le remplissage d’une nouvelle piscine pour la mise en forme et le maintien de la toile, en se limitant toutefois à un maximum  de 30 cm d’eau dans la partie la moins profonde;
  • l’arrosage d’une nouvelle pelouse, ensemencée ou tourbée, aux heures prévues au règlement.

Jusqu’à nouvel ordre

L’avis d’interdiction demeure en vigueur jusqu’à nouvel ordre, possiblement pour les deux prochaines semaines. Lors des situations similaires par le passé, notamment en 2013 et 2002, la baisse de consommation obtenue de la population avait donné un coussin additionnel de l’ordre de 25%. Conseillère municipale responsable des dossiers d’environnement, Suzanne Verreault rappelle «qu’un gazon jaune se trouve simplement en dormance. Il va reprendre de la vigueur environ 48 heures après une pluie suffisante».

Parmi les mesures préventives mises de l’avant, la Ville a ouvert les vannes du barrage au lac Saint-Charles, afin d’assurer un débit minimal favorisant la vie aquatique dans la rivière. Elle profite également du bouclage de son réseau d’aqueduc pour équilibrer sa production en fonction de la demande. Aspect préoccupant, les prévisions météo n’annoncent pas de précipitations significatives pour les deux prochaines semaines.

Tant que la région de Québec sera sous l’effet d’un avis de chaleur accablante, il est permis d’utiliser de l’eau potable pour se rafraichir, et ce, de façon raisonnable en matière de quantité et de durée. Les jeux d’eau municipaux demeurent accessibles. Par ailleurs, la Ville maintient ses activités de nettoyage de rue seulement dans les secteurs présentant des enjeux de salubrité, notamment dans les quartiers centraux.

Le maire Labeaume en appel à la collaboration de la population. À son avis, la situation nous rappelle que cette ressource n’est pas inépuisable. Il y voit un signe que les changements climatiques ont des impacts majeurs, et ce, partout sur la planète.

Provenance de l’eau potable à Québec

  • 60% du lac Saint-Charles
  • 20% de la rivière Montmorency (usine Beauport)
  • 20% du fleuve (usine Sainte-Foy)
Le maire Régis Labeaume en appel à la collaboration des citoyens jusqu’à une prochaine pluie significative.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *