Quebec Hebdo
09:20 18 août 2021 | mise à jour le: 18 août 2021 à 09:20 Temps de lecture: 3 minutes

Trois suspects arrêtés après un coup de feu

Trois suspects arrêtés après un coup de feu
Photo: /Métro Média - Archives

911. Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé à l’arrestation de trois suspects âgés entre 19 et 35 ans dans la nuit de mardi à mercredi à la suite d’au moins un coup de feu qui a été entendu dans une altercation impliquant plusieurs personnes.

L’incident s’est produit à l’extérieur du Cabaret Lady Mary Ann situé sur le boulevard Charest Ouest. Aucune personne n’aurait été blessée.
À 1h57 du matin, un appel 911 a été signalé concernant du désordre impliquant plusieurs personnes où un coup de feu aurait été entendu. Un véhicule aurait quitté l’endroit rapidement par la suite. Les patrouilleurs ont intercepté le véhicule suspect dans le secteur du boulevard de L’Entente où prenaient place trois hommes. Un des suspects a tenté de fuir les policiers à pied. Il a été localisé quelques minutes plus tard dans le secteur de l’avenue Saint-Sacrement et du boulevard de L’entente à l’aide d’un maître-chien.
Une arme de poing a été saisie à proximité.
L’unité d’identité judiciaire a été demandée sur place afin d’y faire les expertises
nécessaires. Les trois suspects ont été conduits à la centrale de police. L’enquête est
menée par des enquêteurs attitrés au projet MALSAIN.

Le projet MALSAIN

En février 2019, le SPVQ mettait en place le projet MALSAIN afin de contrer une
hausse de violence liée au trafic de stupéfiants du crime organisé.

Depuis, plusieurs arrestations ont été effectuées pour des vols qualifiés, des introductions par effraction, des agressions armées, du trafic de stupéfiants ainsi que des actes de violence et un bon nombre d’armes à feu ont été saisies.

En octobre 2020, un financement du gouvernement du Québec a permis au SPVQ de
poursuivre et de bonifier le projet MALSAIN, permettant ainsi aux enquêteurs qui y
sont attitrés d’être mieux outillés afin d’agir avec plus de robustesse et d’agilité à la
lutte contre les armes à feu et les groupes criminels. Cette aide financière a été versée
grâce au Fonds d’action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs
(FACVAFG) du gouvernement du Canada.

Toute information concernant des personnes ou des véhicules qui auraient pu être
vus avant ou après cet événement peut être transmise au Service de police en
composant le 9-1-1 pour une intervention immédiate ou en composant le
418 641-AGIR (2447) et pour les gens de l’extérieur de la ville de Québec, le
1 888 641-AGIR, sans frais. Les informations seront traitées de façon confidentielle.
Le dossier en référence est le P210818-00025.

(Source: Ville de Québec)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *