Quebec Hebdo
14:06 6 juillet 2021 | mise à jour le: 6 juillet 2021 à 14:55 Temps de lecture: 4 minutes

Une année d’amélioration continue à Québec

Une année d’amélioration continue à Québec
Selon le récent rapport du vérificateur général, la perfection n’est pas atteinte, mais la Ville de Québec consacre des efforts pour améliorer sa gestion. /Photo Métro Média – Archives

MUNICIPAL. Il reste du chemin à faire, mais l’année 2020 se solde sur une note encourageante en matière de gestion municipale. Tel est le constat qui ressort du rapport du vérificateur général de la Ville de Québec, Michel Samson, déposé lundi. Le document compte neuf chapitres, dont trois qui exposent les résultats de ses travaux d’audit de performance ainsi qu’un autre portant sur une vigie.

D’abord, concernant l’audit sur la gouvernance d’ExpoCité, le vérificateur constate des changements importants apportés à la nature des infrastructures du site. L’arrivée du Grand Marché, l’aménagement de la place Jean-Béliveau et le retour des expositions prévisibles au Centre de foires permettent d’espérer l’atteinte de la rentabilité. Toutefois, à ses yeux, les ajustements requis pour assurer le plein rendement d’ExpoCité tardent. M. Samson est d’avis que «la Ville doit actualiser sa mission et moderniser sa structure de gouvernance en vue de maximiser les retombées. La planification stratégique en cours est perçue comme une initiative susceptible d’améliorer la situation».

Au chapitre portant sur la protection et la mise en valeur du patrimoine immobilier, le vérificateur général conclut que «l’inventaire des bâtiments patrimoniaux s’avère incomplet. De plus, les intervenants de la Ville ont une connaissance limitée de la valeur patrimoniale et de l’état de l’enveloppe des bâtiments. Cette méconnaissance rend difficile de prévoir des interventions et initiatives de protection». Il estime aussi que la Division du contrôle du milieu (surtout dans La Cité-Limoilou) devrait effectuer de meilleurs suivis auprès des propriétaires qui négligent l’entretien de leur immeuble patrimonial, et ce, tôt dans le processus de dégradation.

Pour ce qui est de la gestion et de l’entretien des bâtiments municipaux, M. Samson salue la mise en place de démarches pour gérer stratégiquement les actifs. Il rappelle que le parc immobilier de la Ville compte plus de 1000 bâtiments d’une valeur de près de 17G$. Le vérificateur suggère donc «qu’au cours des années à venir une culture de gestion des données soit développée pour exploiter le plein potentiel des outils disponibles ». Des mesures d’évaluation de la performance et de contrôle sur la qualité sont également souhaitées. Cela aiderait à savoir si les tâches et les ressources sont gérées de manière efficiente et à améliorer la priorisation des travaux importants.

Communication des services d’urgence

Enfin, au sujet de la vigie des systèmes de répartition assistée par ordinateur et du Service de radiocommunication pour les policiers et pompiers, M. Samson observe que «le choix des technologies a été fait dans les règles. De plus, le Service des technologies de l’information a mis en place des mesures de suivi. Ainsi, certains problèmes soulevés par les usagers ont été réglés, alors que d’autres sont en cours de résolution». Ces éléments feront l’objet d’un suivi dans le second volet de cette vigie. Le tout reste donc perfectible, mais la population peut néanmoins se sentir en sécurité dans les circonstances.

Signalement des inconduites

  • En 2020, 51 signalements ont été reçus, comparativement à 44 en 2019.
  • Au 30 avril, 21 dossiers ont été complétés et un est en vérification.
  • Six dossiers ont été transférés à la direction et des mesures ont été prises.

Réceptivité à la Ville

L’administration municipale accepte les recommandations présentées par le vérificateur général dans son rapport pour l’année 2020. «Nous prenons tous les constats et les recommandations au sérieux, souligne le directeur général de la Ville, Luc Monty. Les travaux se poursuivent pour améliorer nos façons de faire. Nous avons à cœur d’offrir des services et des infrastructures de qualité pour les citoyens de Québec, tout en valorisant le patrimoine bâti qui fait la renommée de Québec à travers le monde. Nous continuons de peaufiner nos actions dans cet objectif.»

Selon le vérificateur de la Ville de Québec, Michel Samson, le survol de 2020 a été compliqué par la pandémie et le télétravail. /Capture-écran via Teams

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *