Quebec Hebdo
13:52 20 mai 2021 | mise à jour le: 20 mai 2021 à 16:26 temps de lecture: 2 minutes

COVID-19: la productivité des Québécois n’a jamais été aussi élevée

COVID-19: la productivité des Québécois n’a jamais été aussi élevée
(Photo 123RF)

Les Québécois n’ont jamais été aussi productifs que lors de la pandémie de COVID-19, selon des chiffres dévoilés jeudi par Statistique Canada. Leur productivité affiche un bond record de 7,1% en 2020.

La productivité est mesurée en comparant le nombre d’heures travaillées par les employés du Québec avec le produit intérieur brut (PIB) des entreprises. Si le PIB a bel et bien chuté de 7% en 2020, notamment à cause des mesures de confinement imposées lors de la première et de la seconde vague de COVID-19, les heures travaillées ont chuté encore bien plus (13,1%).

Chaque heure travaillée par un employé québécois a donc produit plus de richesse que la même heure travaillée en 2019.

L’augmentation de la productivité fracasse le record précédent de 3,9% affiché en l’an 2000. En 2019, l’augmentation était de 2,9%.

La situation est semblable dans toutes les provinces et territoires du Canada, à l’exception des Territoires du Nord-Ouest. L’augmentation la plus forte de la productivité est enregistrée par Terre-Neuve-et-Labrador (13,2%).

Quant à la rémunération, les revenus totaux engrangés par les employés ont diminué de 1,3% au Québec en 2020. Le taux horaire a toutefois fait un bond important de 13,5%.

Selon Statistique Canada, l’augmentation de la productivité des Québécois pendant la pandémie de COVID-19 s’est fait davantage ressentir dans le secteur des services (7,7%) que celui des biens (5,4%)

Deux confinements

Rappelons qu’en mars 2020, l’économie du Québec a été pratiquement mise sur pause lors d’un premier confinement massif. La plupart des mesures ont été relâchées au courant de l’été, mais elles sont revenues graduellement à partir du mois de septembre. De nombreuses entreprises ont ainsi dû fermer leurs portes ou revoir drastiquement leurs activités plus d’une fois.

Mardi, le gouvernement Legault a annoncé un nouveau déconfinement graduel. Celui-ci devrait inclure l’ouverture des terrasses le 28 mai et l’ouverture des salles intérieures de restaurants pour les régions qui passent en «zone orange». Montréal devrait toutefois être un peu en retard sur d’autres régions.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *