Quebec Hebdo
13:43 20 mai 2021 | mise à jour le: 20 mai 2021 à 13:43 temps de lecture: 3 minutes

Vaccination: place aux adolescents dès le 25 mai

Vaccination: place aux adolescents dès le 25 mai
(Photo Josie Desmarais)

Les quelque 535 000 jeunes du Québec de 12 à 17 ans vont pouvoir bénéficier de plages horaires réservées pour l’effort de vaccination dès le 25 mai, dévoile le ministre de la Santé et des Services Sociaux, Christian Dubé. Les rendez-vous s’honoreront dès le 7 juin et se dérouleront les soirs et fins de semaines.

Le ministère prévoit aussi un mode de vaccination en milieux scolaires. Le modèle n’est pas encore établi mais «cela peut prendre la forme de sortie scolaire vers des sites de vaccination ou comme en CHSLD, des équipes de santé pourront se déplacer», précise Daniel Paré, le directeur de la campagne de vaccination au Québec.

M. Dubé ajoute que le ministère de l’éducation aura la main pour organiser cela.

Les jeunes de moins de 14 ans devront se munir d’un formulaire de consentement s’ils se présentent au rendez-vous seul. Les plus de 14 ans peuvent remplir le formulaire eux-mêmes.

«Cette volonté de leur offrir des plages réservées vont nous mener vers le succès de la campagne de vaccination. On peut espérer le début d’une normalité», souligne Danielle Mc Can.

«On a eu le feu vert du Comité d’immunisation du Québec (CIQ) pour une vaccination avec Pfizer, cela se base sur des données probantes et les résultats avec deux doses sont meilleurs que chez les adultes», explique Christian Dubé.

La vaccination des plus de 12 ans fait partie intégrante du plan de déconfinement annoncé mardi. Le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, expliquait que si d’ici la fin du mois d’août, les 12 ans et plus étaient vaccinés à 75% avec deux doses alors le Québec pourrait dire au revoir au port du masque.

Plus tôt ce matin, le ministre Dubé indiquait que le modus operandi de la vaccination pour la tranche d’âge des 12-17 ans serait dévoilé.

Le Québec a franchi mardi la barre de 50% de sa population ayant reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19. Aujourd’hui, ce taux atteint plus de 51 %.

Alors que l’objectif de 75% était fixé au 24 juin, le gouvernement pense désormais l’atteindre dès le 15 juin. Même si ce ne sera pas le cas à Montréal selon la directrice régionale de la santé publique Mylène Drouin.

Plus de détails à venir …

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *