Actualites
14:41 7 avril 2021 | mise à jour le: 7 avril 2021 à 14:43 temps de lecture: 3 minutes

L’hôpital régional de Portneuf obtient enfin son taco

L’hôpital régional de Portneuf obtient enfin son taco
Aussi appelé taco, le tomodensitomètre permet de faire des examens d'imagerie médicale très précis des parties du corps et organes. /Capture-écran - vidéo

SANTÉ. Au terme de plus d’une décennie de démarches, l’hôpital régional de Portneuf dispose désormais d’un tomodensitomètre (TDM). L’appareil de haute technologie permettra de mieux servir les citoyens de l’ouest de la Capitale dans leur diagnostic par imagerie médicale.

En point de presse virtuel, le CIUSSS de la Capitale a confirmé cet investissement de l’ordre 3,5M$ pour l’aménagement et l’équipement à la fine pointe de la technologie. À terme, les intervenants en santé prévoient réaliser jusqu’à 6000 examens par an. Il s’agit d’autant de patients qui pourront être servis à proximité et d’un même nombre de rendez-vous qui seront libérés dans les hôpitaux de Québec.

Pour Michel Truchon, président de la Fondation de la santé de Portneuf, il s’agit de l’élément ultime d’un grand projet de mobilisation pour améliorer nos services de santé. «C’est le résultat d’une récolte notable de plus de 1M$ pour un organisme comme le nôtre, qui évolue dans une région modeste. Le tout a pu se concrétiser grâce au travail acharné des acteurs locaux», souligne-t-il.

De son côté, le député provincial de Portneuf, Vincent Caron, y voit une importante bonification des services de santé offerts à la population locale. «Déjà en fonction, ce taco vient combler les attentes régionales qui ont fait l’objet d’une mobilisation majeure et même d’une pétition en ligne. Un aboutissement de plus de 10 ans de travail de la part des élus locaux et de la Fondation de la santé de Portneuf», note-t-il.

Autres services bonifiés

Pour sa part, Michel Delamarre, p-d.g. CIUSSS de la Capitale, salue l’implantation de ce nouveau service de qualité et sécuritaire dans Portneuf. «On pourra y faire jusqu’à 15 examens d’imagerie médicale par jour. Graduellement, ajoute-t-il, on vise la mise en place de services de soir et de nuit en urgence. Cela évitera autant de transferts et de déplacements vers les hôpitaux de Québec.»

D’autres améliorations sont attendues du côté du Centre de santé de Portneuf et de son hôpital situé à Saint-Raymond. Très prochainement, on planifie l’implantation de la médecine de jour et l’amélioration de l’hémodialyse. À moyen terme, il est question de développer le service d’oncologie ambulatoire.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *