Économie
12:52 7 avril 2021 | mise à jour le: 7 avril 2021 à 14:35 temps de lecture: 2 minutes

Prix des unifamiliales et reventes de condos en hausse à Québec en mars

Prix des unifamiliales et reventes de condos en hausse à Québec en mars
Photo: /Métro Média – ArchivesLes reventes de propriétés atteignent des records à nouveau en mars 2021.

STATISTIQUES. Le marché immobilier a maintenu son rythme soutenu au cours du mois de mars dans la région de Québec. Selon les données compilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), la tendance s’est confirmée particulièrement dans la hausse des prix des unifamiliales (+19%) et le roulement des reventes des copropriétés (+77%).

«Pour un deuxième mois consécutif, la copropriété compte pour un tiers des transactions à Québec, soit un 10e record de ventes résidentielles d’affilée, observe Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché. Par ailleurs, la hausse des prix causée par la rareté des unifamiliales sur le marché contribue à convaincre les vendeurs potentiels de mettre leur propriété sur le marché. Cela explique le record des nouvelles inscriptions d’unifamiliales et l’augmentation des reventes de copropriétés.»

Faits saillants mensuels

  • Ventes totales: hausse de 18% pour atteindre 1339 transactions, soit un nouveau record de transactions pour un mois de mars depuis que les statistiques sont compilées par le système Centris des courtiers immobiliers.
  • La périphérie nord de Québec continue d’afficher un niveau d’activité record pour cette période de l’année avec 182 reventes (+39%), suivie de l’agglomération de Québec avec 927 reventes (+19%).
  • Transactions par catégorie de propriétés: 461 reventes pour les copropriétés (+77%) et 94 reventes pour plex (+42%,), des niveaux historiques pour un mois de mars. L’unifamiliale fait à nouveau exception pour un 2e mois consécutif avec une baisse de 2% (783 reventes).
  • Chute record des inscriptions en vigueur pour l’unifamiliale (-56%) et le plex (-24%), ce qui resserre davantage les conditions de marché en faveur des vendeurs. La baisse de 36% pour la copropriété favorise aussi des conditions de marché à l’avantage des vendeurs pour cette catégorie.
  • Le prix médian de l’unifamiliale connaît une progression jamais enregistrée à Québec, de l’ordre de 19% pour atteindre 317 567$. Une accélération de la hausse des prix est aussi enregistrée pour la copropriété (+9%) et le plex (+8%) pour atteindre des prix médians respectifs de 204 000$ et 337 500$.
Coup aux données du marché immobilier de Québec en mars 2021. /Tableau gracieuseté – APCIQ

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *