Charlesbourg Express
14:26 24 mars 2021 | mise à jour le: 25 mars 2021 à 13:55 temps de lecture: 3 minutes

Nouvel espace pour l’Atelier Christine Mercier

La boutique accueillera un plus grand nombre d'accessoires locaux.

La boutique permet une plus grande accessibilité d’accessoires locaux

ARTISANAT. L’Atelier-boutique Christine Mercier a récemment emménagé dans des locaux plus spacieux et plus lumineux, ce qui permettra une mise en valeur plus élaborée de produits et accessoires fabriqués par des artisans locaux.

Anciennement nichée dans le Trait-Carré, la boutique a descendu de quelques pas sur la 76e Rue, et a ouvert officiellement le 24 mars dernier. Peinture, parfums, céramique, verre fusion, tricot, objets pour la maison, bijoux… La propriétaire Christine Mercier a rassemblé les créations d’amis, d’artisans et de passionnés qu’elle a rencontrés dans des salons, formations et évènements. Au fil du temps, elle a tissé des relations d’amitié solides dans le milieu. La boutique est un beau prétexte pour maintenir les liens et rendre accessibles leurs confections, qui sont exposées avec le plus grand soin.

«Je suis tellement heureuse de déménager dans ce nouvel espace, explique-t-elle. Cet emplacement est beaucoup plus lumineux et permet une meilleure mise en valeur d’objets de toute sorte pour notre clientèle fidèle.» Les visiteurs peuvent aussi voir l’intérieur de son espace de création de vêtements, puisqu’il se trouve derrière la boutique.

Il faut dire que la dame est designer de formation depuis plus de trente ans. «Des tissus, j’en mange!, ajoute-elle. Je fais tout, dessin, patron, coupe, confection sur mesure, promotion. C’est une véritable passion!»

Christine Mercier dans sa nouvelle boutique sur la 76e Rue Ouest à Charlesbourg.

Des masques pour survivre à la pandémie

Mme Mercier a fabriqué des centaines de masques dans la dernière année, ce qui l’a aidée à traverser la crise et à rester en mode action. Elle a également profité de ce moment pour rendre disponible une boutique en ligne simple et plus complète.

Celle qui a baigné dans une famille avec une mère créative et un père entrepreneur entrevoit divers projets à l’horizon. Maintenant que le déménagement est terminé, que sa boutique est prête à accueillir ses clients et que son atelier de confection est fonctionnel, elle prévoit quelques travaux extérieurs pour l’été. Elle veut également transformer le sous-sol en galerie d’art.

L’importance de l’achat local

En exposant les créations des artisans québécois, Mme Mercier veut aussi montrer l’importance de l’achat local pour notre économie. Elle souhaite conscientiser la population que chaque dollar compte, particulièrement en ces temps incertains. «Nous sommes tous gagnants de choisir local. La boutique remplit encore mieux sa mission de mettre en valeur le savoir-faire d’ici qui est exceptionnel et souvent de calibre international.»

Christine Mercier associe son métier de designer davantage aux métiers d’art plutôt à l’industrie de la mode.La boutique permet une plus grande accessibilité d’accessoires locaux.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *