Actualites
12:49 19 mars 2021 | mise à jour le: 19 mars 2021 à 11:53 temps de lecture: 3 minutes

Avantages confirmés pour le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca

Avantages confirmés pour le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca
/Photo 123RF

SANTÉ. Afin d’atténuer les inquiétudes suscitées par le vaccin d’AstraZeneca, Santé Canada confirme que les avantages de protection l’emportent sur les risques de la Covid-19. L’organisme fédéral encourage donc les Canadiens à se faire vacciner au moyen d’un des quatre produits actuellement homologués au pays.

Rappelons que de rares cas de thromboses sanguines ont été signalés en Europe, après l’administration du vaccin d’AstraZeneca. Santé Canada a fait l’examen de la situation, en collaboration avec des partenaires réglementaires internationaux. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment l’Agence européenne des médicaments (EMA), ainsi que la Medicines and Healthcare Regulatory Agency (MHRA) du Royaume-Uni. Ces deux organismes réitèrent que les avantages de l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca continuent de l’emporter sur tout risque.

À cet égard, Santé Canada indique avoir évalué les données accessibles sur les cas signalés. Elle en conclut que «le vaccin d’AstraZeneca contre la Covid-19 n’est pas associé au risque général de caillots de sang. En Europe, on a fait état de très rares cas de la formation de caillots de sang associée à une thrombocytopénie (faibles nombres de plaquettes sanguines). Ces caillots de sang, parfois mortels, pourraient être attribués à la Covid-19».

Un cas sans lien

L’organisme fédéral avise continuer de travailler avec les régulateurs internationaux. Il examine les données et les preuves à mesure qu’elles sont disponibles, notamment celles en lien avec ces complications rares. De plus, le ministère de la Santé collabore avec AstraZeneca, pour faire en sorte que les fournisseurs de soins et les Canadiens ont accès aux renseignements pertinents sur l’innocuité dont ils ont besoin.

À ce jour au Canada, un cas d’accident vasculaire cérébral a été signalé chez une personne vaccinée par le CoviShield (version du vaccin d’AstraZeneca). Or, l’évaluation approfondie du cas par Santé Canada n’a fait ressortir aucun lien avec le vaccin. L’organisme fédéral reste à l’affût de tout problème d’innocuité déploré.

«Des événements indésirables mineurs et temporaires comme les maux de tête, la fièvre, la fatigue et une douleur au point d’injection sont courants après toutes les vaccinations. Par ailleurs, souligne Santé Canada, les gens doivent consulter un médecin s’ils présentent de nouveaux symptômes ou si leurs symptômes s’aggravent. Les Canadiens sont aussi encouragés à signaler à leur fournisseur de soins de santé tout événement indésirable faisant suite à une vaccination.»

Provenance du vaccin

Le 26 février 2021, Santé Canada a homologué le vaccin contre la Covid-19 d’AstraZeneca, ainsi que la version de ce vaccin préparée par la Serum Institute of India et promue au Canada par Verity Pharmaceuticals Inc. À ce jour, seule cette version provenant d’Inde a été reçue et utilisée au Canada.

Pour en savoir plus sur les vaccins contre la Covid-19, y compris les mises à jour post-commercialisation, il suffit de consulter le portail des vaccins et des traitements contre la COVID-19 de Santé Canada.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *