Économie
13:47 15 mars 2021 | mise à jour le: 15 mars 2021 à 15:10 temps de lecture: 2 minutes

Le résidentiel neuf garde le rythme en février au Québec

Le résidentiel neuf garde le rythme en février au Québec
Photo: /Métro Média - ArchivesEncore une fois, les mises en chantier ont été dominées par la construction d'immeubles collectifs.

STATISTIQUES. En février, le Québec a vu s’ajouter 3984 habitations sur son territoire. Il s’agit d’une hausse importante de 59% en comparaison avec le même mois en 2020. Cette augmentation fait suite à des hausses de 40% en novembre, de 43% en décembre et de 39% en janvier.

Au cours du second mois de 2021, la construction de logements collectifs a bondi de 60%, avec 3602 mises en chantier. La construction de maisons unifamiliales a quant à elle enregistré une croissance de 46%. Malgré la perte de vitesse dans ce segment de marché, 382 nouvelles fondations ont été coulées pour ce type d’habitation. Néanmoins, la maison individuelle n’a représenté que 10% de l’activité, indique la compilation de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Sur le plan géographique, trois régions urbaines ont enregistré des hausses de la construction résidentielle en février. Celle de Sherbrooke a vu ses mises en chantier (180) quadrupler (+309%), tandis qu’elles ont plus que doublé (112%) à Montréal grâce à un total de 3059 mises en chantier. L’autre région ayant enregistré une croissance (+36%) est celle de Québec, avec 236 mises en chantier. À l’inverse, les régions de Trois-Rivières (15), de Saguenay (7) et de Gatineau (96) ont connu respectivement un repli de la construction neuve de 59%, 67% et 76%.

Devancement à Montréal

«La performance exceptionnelle de la construction dans la région montréalaise est principalement attribuable à l’effervescence de l’activité sur le territoire de la ville de Montréal. Celle-ci vient de connaître coup sur coup deux mois records», souligne Paul Cardinal, directeur du service économique de l’APCHQ. Il estime par ailleurs plausible de penser «que certains promoteurs ont voulu démarrer leurs projets avant l’entrée en vigueur du Règlement pour une métropole mixte le 1er avril prochain».

Tendance 12 mois

Par ailleurs, puisque les résultats mensuels montrent souvent des fluctuations importantes, l’évolution des mises en chantier sur une période de 12 mois donne une meilleure idée de la tendance générale. Ainsi, de mars 2020 à février 2021, les 49 934 mises en chantier dénombrées dans la province laissent voir une croissance globale de 10% par rapport à la période annuelle précédente.

/Tableau gracieuseté – SCHL

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *