Économie
13:32 13 mars 2021 | mise à jour le: 13 mars 2021 à 13:35 temps de lecture: 3 minutes

Le marché de l’emploi de Québec accuse le coup en février

Le marché de l’emploi de Québec accuse le coup en février
La région de Québec doit se reconfiner pour 11 jours, afin de freiner la 3e vague de Covid-19. /Photo Métro Média – Archives

STATISTIQUES. Selon une récente analyse de Statistique Canada, le nombre de personnes en emploi dans la région de Québec était de 429 700 au mois de février. Il s’agit d’un recul de l’ordre de 7000 emplois (-1,6%) par rapport à janvier.

Pour une rare fois, ce résultat mensuel se trouve en deçà de ceux observés au Québec et au Canada. Néanmoins, le nombre total d’emplois dans la Capitale accuse moins de retard sur une année, soit avant la mise sur pause de l’économie en février 2020, que la plupart des régions canadiennes.

«Les données du mois de février de l’Enquête sur la population active (EPA) font état des conditions sur le marché du travail au cours de la semaine du 14 au 20 février. Par rapport à janvier, les chiffres de février rendent compte de l’assouplissement des restrictions de santé publique, notamment la réouverture des commerces non prioritaires. Malgré ce relâchement, les données du mois de février sont moins favorables que celle des mois précédents», observe Émile Émond, économiste chez Québec International.

Remontée du taux de chômage

En légère hausse, le taux de chômage à Québec a atteint les 5%, soit une légère augmentation par rapport au mois précédent (4,7%). La région conserve tout de même le plus bas taux parmi les principaux centres urbains canadiens.

«Soulignons que pour la région de Québec, note M. Émond, ce taux de chômage demeure historiquement faible. Par ailleurs, bien que Statistique Canada dénombre 1400 chômeurs de plus en février qu’en janvier, pour un total de 22 800, ce nombre a diminué plus rapidement qu’ailleurs au pays. Par comparaison, il se situait en février 2020 à 18 700 chômeurs, et ce, après un sommet inscrit au mois de juin 2020 (52 700 chômeurs).

Fort regain au Québec

C’est un gain de 112 600 emplois qui est rapporté au Québec, en février, par Statistique Canada. Le taux de chômage a littéralement chuté, passant de 8,8 % en janvier, à 6,4 % en février, le plus bas niveau observé depuis février 2020. «Les résultats récents étaient attendus dans la foulée du déconfinement progressif entamé en février. Les gains se poursuivront dans les deux provinces en mars», précisent les analystes de Desjardins Études économiques.

Même chose au Canada

«Comme on s’y attendait, ajoute Desjardins, la levée graduelle de certaines mesures sanitaires a favorisé une nette amélioration de l’emploi et du taux de chômage au pays. Le marché du travail a bénéficié d’une création de 259 200 emplois en février. Cela a permis de récupérer presque entièrement les postes perdus en décembre (-52 700) et en janvier (-212 800). Le taux de chômage national est passé de 9,4% à 8,2%.

Coup d’oeil au chômage dans les grands centres urbains du pays. /Tableau gracieuseté – QI

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *