Actualites
14:07 11 mars 2021 | mise à jour le: 11 mars 2021 à 14:07 temps de lecture: 2 minutes

Le Québec se souvient des victimes de la COVID-19

Le Québec se souvient des victimes de la COVID-19
Photo: /Métro Média - François Ozan

Douze mois et 10 500 décès plus tard, le Québec tente de panser ses plaies. Jeudi, sur le parvis de l’Assemblée nationale, élus et dignitaires honorent la mémoire des Québécois disparus aux mains de la COVID-19.

Après un discours du premier ministre François Legault, une minute de silence nationale a été observée à 13h.

En matinée, le drapeau du Québec a été mis en berne sur la tour centrale de l’hôtel du Parlement, à Québec. Les élus de l’Assemblée nationale ont également rendu hommage aux victimes et à leurs proches en chambre.

Sur ses réseaux sociaux, le premier ministre a d’ailleurs invité les Québécois à participer. «Ça fait un an qu’on mène la bataille de nos vies», a-t-il signifié.

Des représentants du corps médical, des membres des communautés autochtones et des proches des victimes ont participé à cet événement du 11 mars, décrétée «Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19».

Les chefs des groupes d’opposition et certains ministres du gouvernement Legault ont aussi été présents.

Le gouvernement provincial a adopté la rose blanche comme emblème pour cette journée solennelle. Celle-ci représente notamment «la sincérité des sentiments exprimés en hommage aux victimes», indique le Bureau du premier ministre.

Le Québec est la province canadienne la plus endeuillée des douze derniers mois pandémiques. La Santé publique a recensé 10 508 morts.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *