Actualites
10:56 11 mars 2021 | mise à jour le: 11 mars 2021 à 16:29 temps de lecture: 3 minutes

La Ville rend hommage aux victimes de la COVID-19

La Ville rend hommage aux victimes de la COVID-19
Photo: /Photo gracieuseté - Ville de Québec

CÉRÉMONIE. La Ville de Québec rend hommage à ses citoyens décédés dans la dernière année, à l’occasion de la Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la Covid-19, décrétée par le gouvernement du Québec. Ainsi, les drapeaux de la Ville de Québec sont en berne devant l’hôtel de ville de même que les six bureaux d’arrondissement depuis l’aube, et ce, jusqu’au crépuscule.

De plus, le maire de Québec procédera, peu avant 13h, au dépôt d’une couronne de fleurs sur le parvis de l’hôtel de ville. Au même moment, les conseillers municipaux déposeront également une couronne devant les bureaux d’arrondissement. Tous observeront ensuite une minute de silence à 13h.

«Ensemble, nous effectuons un important devoir de mémoire en hommage aux malheureuses victimes de la Covid-19, a déclaré le maire de Québec, Régis Labeaume. Nos pensées sont aujourd’hui tournées vers les proches de ces victimes, à qui je désire offrir mes plus sincères condoléances. J’invite également tous les citoyens de Québec à observer une minute de silence à 13h, en souvenir de ceux qui nous ont quittés et en signe de solidarité pour ceux qui restent».

Les citoyens qui le désirent sont invités à venir se recueillir près des monuments commémoratifs temporaires (couronnes de fleurs) sur le parvis de l’hôtel de ville et devant les bureaux d’arrondissement, tout au long de la journée du 11 mars. Tous les employés municipaux ont également été invités à observer la minute de silence nationale à 13h.

Cérémonie sur le campus universitaire

L’Université Laval a aussi souligné la Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la Covid-19 en mettant ses drapeaux en berne. Les personnes présentes sur le campus ont également été invitées à observer une minute de silence, à 13h, en hommage aux personnes décédées. Ce temps d’arrêt se voulait du même coup un message de soutien aux proches des victimes et à toutes les personnes qui sont au front pour lutter contre la pandémie. Une façon d’offrir du réconfort aux membres de la communauté universitaire qui sont endeuillés ou qui luttent contre la Covid-19.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *