Économie
17:28 9 mars 2021 | mise à jour le: 9 mars 2021 à 19:22 temps de lecture: 3 minutes

Les gens d’affaires appuient cinq priorités pour la région de Québec

Les gens d’affaires appuient cinq priorités pour la région de Québec
Le projet qui obtient le plus grand appui est celui du TGF de VIA Rail entre Québec et Toronto. /Photo gracieuseté

ANALYSE. De toute évidence, l’actuelle pandémie n’a pas ralenti les ambitions des gens d’affaires de la Capitale pour les projets d’envergure. Un récent sondage réalisé auprès de 321 membres de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) identifie cinq grandes priorités à réaliser.

En tête de liste vient le Train à grande fréquence (TGF) de VIA Rail. Le projet ferroviaire devant relier Québec à Toronto reçoit un appui favorable à 87% (54% très favorables et 33% favorables). Au total, seulement 4% des répondants ont exprimé une opinion défavorable, alors que 8% ont préféré ne pas répondre. Le taux d’approbation grimpe à 95% lorsqu’on retire les abstentions.

Le plan de relance post-pandémie de l’Aéroport international Jean-Lesage (YQB) se hisse au second rang dans l’approbation populaire. Les membres de la CCIQ sont en forte majorité très favorables (46%) et favorables (37%) à la proposition en cinq axes de l’administration aéroportuaire. Les gens d’affaires de la région de Québec se montrent prêts à l’émergence d’un nouveau pôle de transport aérien et de marchandises.

La CCIQ maintient son appui au Réseau structurant de transport en commun. Au global, 69% des répondants se prononcent en faveur de la réalisation de ce projet (40% très favorables et 29% favorables), contre 28% qui y sont défavorables ou très défavorables. «Nous devons aller de l’avant le plus rapidement possible dans ce dossier. Il permettra de redynamiser l’offre de transport collectif, en plus d’avoir des conséquences positives sur l’économie de notre ville», souligne le président de la Chambre, Steeve Lavoie.

Faveur plus timide

Par ailleurs, le sondage affiche un soutien moins unanime de la communauté d’affaires au sujet du projet Laurentia du Port de Québec. Le soutien se limite à 53% (20% très favorables ou 33% favorables) contre 25% en défaveur. Au total, 22% des répondants ont préféré ne pas se prononcer.

Enfin, le développement de la zone Littoral-Est récolte moins de la majorité d’appuis en sa faveur, soit 48% (20% très favorables et 28% favorables). Le projet piloté par la Ville demeure perçu comme un bon moteur de développement pour la communauté d’affaires. Toutefois, le nombre de personnes ne se sentant pas suffisamment informé pour répondre s’avère notable (48% des répondants). Une donnée qui démontre un manque d’information et de visibilité médiatique.

«L’aspect économique de tous ces projets est non négligeable et nous espérons qu’il demeurera au centre des priorités de l’ensemble des acteurs, pour accélérer leur réalisation et favoriser la relance.» – Steeve Lavoie, président de la CCIQ

Répartition du soutien des membres de la CCIQ. /Tableau gracieuseté – CCIQ

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *