Baseball
13:50 2 mars 2021 | mise à jour le: 2 mars 2021 à 13:50 temps de lecture: 2 minutes

La Ville de Québec derrière les Capitales

La Ville de Québec derrière les Capitales
Les Capitales sont sans revenu depuis le mois d’août 2019. Photo gracieuseté – Capitales de Québec Sébastien Dion photographe

BASEBALL. La Ville de Québec n’a pas fait la sourde oreille alors que le propriétaire des Capitales de Québec, Jean Tremblay, mentionnait il y a quelques jours que son équipe avait besoin d’une somme de 500 000$ pour continuer à opérer. La Ville de Québec a octroyé une aide financière de 200 000$ sous forme de subvention. 

«Il faut que les Capitales restent en vie. Ils n’ont pas eu droit à des sommes du gouvernement comme les formations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Ils font partie de l’environnement global de Québec. Cette nouvelle fera le bonheur des citoyens qui ont été peinés de voir l’annulation de la saison de l’équipe en 2020», mentionne le maire de Québec, Régis Labeaume.

Les Capitales souhaitent jouer leur première saison dans la Ligue Frontier cet été. Photo gracieuseté – Capitales de Québec Sébastien Dion photographe

L’ensemble du sport

Les Capitales de Québec représentent bien plus qu’une simple formation de baseball alors que l’organisation chapeaute également les Diamants de Québec, un programme sport-études et les infrastructures permettant à des milliers de jeunes de jouer au baseball. Pour Steeve Verret, membre du comité exécutif de la ville, c’est aussi ça que l’aide financière contribue à conserver.

«Les Capitales de Québec permettent chaque année à des jeunes et moins jeunes de s’initier à la pratique d’activités physiques. Ce soutien financier nous apparaît nécessaire afin de permettre à cette organisation bien ancrée à Québec de poursuivre sa mission d’encourager la population à adopter un mode de vie sain.»

Le groupe Vertdure a également fait l’annonce d’une aide de 200 000$. Cette aide financière provenant du secteur privé combinée à celle de la Ville de Québec donnent un sérieux coup de pouce à l’organisation.

Les Capitales de Québec emploient 15 personnes à temps plein et 135 personnes à temps partiel durant la saison.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *