Actualités
11:31 20 février 2021 | mise à jour le: 20 février 2021 à 15:52 temps de lecture: 4 minutes

Dépistage massif d’une école à Québec: le point

Dépistage massif d’une école à Québec: le point

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a fait le point sur la question des variants et les prochaines étapes du dépistage ce matin en conférence de presse à la suite d’une éclosion de Covid qui a forcé la fermeture complète d’une école primaire de Cap-Rouge hier. On suspecte en effet la présence d’une souche variante de la COVID-19 à l’école Marguerite d’Youville.

L‘éclosion a débuté le 9 février dernier. Il y a actuellement 6 cas positifs. L’un de ces cas crée un doute et pousse le CIUSSS a faire ce dépistage massif ciblé.

«Les variants sont davantage transmissibles. On ne sait pas s’ils sont plus graves, mais on a un effet de nombre qui fait craindre une situation de troisième vague, a mentionné le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale, le Dr André Dontigny. Par exemple, un père qui aurait la Covid, qui serait porteur d’un variant et qui aurait deux élèves fréquentant l’école. Ces enfants seraient considérés comme des contacts significatifs d’une personne avec un variant. Afin de ne prendre aucun risque, le CIUSSS procède au dépistage massif afin d’avoir une vision claire de l’ampleur de la situation dans la région. Les résultats orienteront ensuite nos décisions pour la suite des choses.»

La présence du variant n’est pas encore confirmé c’est pourquoi un dépistage de masse de tous les élèves et de tous les employés est en cours pour avoir d’ici 48h un rapport complet des cas.

Les familles des enfants sont invitées à se faire tester si elles ont des symptômes. Le CIUSSS a déployé du personnel additionnel pour tester, analyser et cribler. Si le résultat est positif, tous les membres de la famille (personne habitant au même domicile) devront alors demeurer en isolement au domicile, qu’ils aient des symptômes ou non. Ils deviennent alors des contacts à risque élevé d’un cas de COVID-19. Si le résultat de l’élève est négatif, l’isolement des contacts du domicile pourra être levé. L’élève devra demeurer isolé à la maison jusqu’à ce que la Direction de santé publique avise que l’isolement peut prendre fin.

En bref:

  • La situation est sensible et peut créer de l’inquiétude chez les gens concernés. Des services de soutien sont offerts aux familles ainsi que des conseils au 811.
  • Il n’y a aucun retard dans les résultats de tests présentement à Québec. Les gens reçoivent leurs résultats en moins de 24h.
  • Au sujet d’un possible relâchement des mesures après la semaine de relâche le Dr Dontigny a mentionné que l’événement actuel prouve qu’il est important de prendre toutes les précautions encore d’ici là.
  • Plus de 200 tests reliés à cette école avaient déjà été faits à 11h ce matin. La fermeture complète de l’école n’est pas une mesure habituelle et est considérée comme une mesure plus agressive compte tenu du risque de présence d’un variant.

L’école Marguerite-d’Youville :

  • Située à Cap-Rouge, l’école accueille 283 élèves;
  • Elle compte 14 classes de la maternelle à la sixième année;
  • Elle emploie plus de 50 personnes (enseignants, techniciens en service de garde, employés de soutien et professionnels);
  • Avant l’annonce de la fermeture (vendredi en soirée), elle avait 3 groupes fermés;
  • Elle fait partie des 25 établissements du Centre de services scolaires des Découvreurs qui dessert l’ouest de la Ville de Québec ainsi L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures

Suivi pour la poursuite des apprentissages des élèves :

Le personnel travaille en fin de semaine pour permettre à l’ensemble des élèves de poursuivre leur formation à la maison. Advenant qu’il y ait des demandes pour le prêt de matériels informatiques, l’école sera en mesure de prêter un Chromebook ou une tablette aux familles qui en feront la demande.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *