Économie
10:13 6 février 2021 | mise à jour le: 6 février 2021 à 10:29 temps de lecture: 3 minutes

Légère hausse du taux de chômage en janvier à Québec

Légère hausse du taux de chômage en janvier à Québec
/Photo Métro Média – Archives

STATISTIQUES. Au mois de janvier, Statistique Canada estimait le nombre d’emplois dans la région de Québec à 436 700. Il s’agit d’un recul de 2300 emplois (-0,5%) en comparaison avec décembre. Ce résultat s’avère plus favorable que celui observé au Québec (-0,9%), et près de celui inscrit à l’échelle canadienne (-0,4%).

Les données du mois de janvier de l’Enquête sur la population active (EPA) font état de la situation sur le marché du travail au cours de la semaine du 10 au 16 janvier dernier. Ces chiffres sont les premiers après l’adoption de mesures supplémentaires par le gouvernement du Québec au tournant de l’année, notamment le couvre-feu et les restrictions pour les commerces et services non essentiels.

Ralentissement du marché du travail

«Le taux de chômage a atteint 4,7% en janvier, soit une légère augmentation par rapport au mois de décembre dernier (4,3%). La région demeure celle avec le plus faible taux parmi les principaux centres urbains canadiens. Soulignons que le taux de chômage à Québec demeure bas d’un point de vue historique. En janvier, le nombre de chômeurs était estimé à 21 400, ce qui représente près de 2000 de plus qu’il y a un an», observe Émile Émond, économiste chez Québec International.

Effets inégaux

Malgré les résultats positifs sur le marché du travail dans les derniers mois, certains secteurs et catégories de travailleurs sont particulièrement éprouvés par le contexte. Les données non désaisonnalisées rappellent que les industries de l’hébergement et de la restauration, ainsi que les jeunes travailleurs (15 à 24 ans) figurent parmi les plus touchés par la crise.

Début d’année difficile au Québec et en Ontario

D’après Desjardins Études économiques, le Québec comptait 97 900 emplois de moins en janvier par rapport au mois précédent. Le taux de chômage est passé de 6,8% en décembre à 8,8% en janvier. En Ontario, l’emploi a diminué de 153 500 et le taux de chômage a augmenté à 10,2%, alors qu’il se trouvait à 9,6% le mois précédent. La baisse de l’emploi dans les deux provinces est concentrée dans le secteur du commerce de gros et de détail. L’emploi à temps partiel et les jeunes ont été principalement touchés.

/Tableau gracieuseté – QI

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *