Le Quebec Express
14:41 22 janvier 2021 | mise à jour le: 26 janvier 2021 à 10:35 temps de lecture: 3 minutes

Des logements pour les besoins particuliers à Québec

Des logements pour les besoins particuliers à Québec
La visioconférence réunissait les trois paliers de gouvernement. /Capture-écran

HABITATION. La Ville de Québec aura sa part du récent volet de la politique nationale de l’habitation. Une partie du budget consacré à la construction de logements sociaux à la grandeur du pays servira notamment à réaliser deux projets. L’objectif est de combler des besoins particuliers pour des clientèles vulnérables.

Cette information a été confirmée lors d’une visioconférence regroupant les trois paliers de gouvernement. Y prenaient part Ahmed Hussen, ministre fédéral de la Famille et du Développement social, Jean-Yves Duclos, président du Conseil du Trésor, Pablo Rodriguez, leader aux Communes, Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec et responsable de la Capitale, Andrée Laforest, ministre provinciale des Affaires municipales et l’Habitation, ainsi que Régis Labeaume, maire de Québec.

Un montant de 7,1M$ est consacré à l’ajout de logements pour des personnes dans le besoin. Un premier projet cher au maire consiste en la conversion du presbytère de l’ancienne église Saint-Joseph, au pied de la côte de la Pente-Douce. On y aménagera 12 logements dédiés aux jeunes qui sortent des centres jeunesse et familles d’accueil.

«L’intervention s’avère doublement bénéfique, souligne M. Labeaume. D’abord, elle concrétisera la sauvegarde de l’édifice patrimonial. Ensuite, elle permettra d’accompagner les jeunes qui quittent leur ressource d’aide chaque année. Une fois majeurs, ils se retrouvent parfois sans toit. Ils auront à cet endroit un lieu pour se stabiliser et prendre leur place dans la société.»

Non loin de là, un second projet prévoit l’ajout de 15 logements sociaux à l’angle de la rue Montmagny et du boulevard Charest. Jean-Yves Duclos salue cette autre initiative qui verra le jour dans sa circonscription de Québec, en basse-ville. Elle sera destinée aux clientèles adultes vulnérables ayant des problèmes de santé mentale. Des services d’aide et de soutien leur seront offerts sur place.

En plus de ces deux projets devant être livrés d’ici le printemps 2022, un troisième s’ajoutera ultérieurement. Geneviève Guilbault se félicite qu’une partie d’une autre enveloppe consacrée au logement social servira à compléter le complexe Résidences populaires Québec, dans sa circonscription à la Pointe de Sainte-Foy. Cette phase II permettra l’ajout de 35 appartements.

Un toit pour 1500 familles

Au total, le gouvernement fédéral injecte au Québec une aide de 179M$ pour la construction de logements sociaux rapidement. Cela permettra la réalisation de 68 projets à travers la province. À terme, cela assurera sécurité et dignité en matière d’habitation à près de 1500 familles.

«Il s’agit d’un exemple d’effort visant à contribuer à la relance économique post-pandémie. Car, plus que jamais en temps de crise, chaque Québécois mérite un toit abordable et sécuritaire», déclare Pablo Rodriguez.

Quant au gouvernement du Québec, il s’engage à financer le supplément au loyer, pour certains projets. Cela permettra aux locataires admissibles de débourser seulement 25% de leurs revenus pour se loger. Le coût total de ces investissements est estimé à 131,5M$ sur une période de 20 ans.

Répartition des sommes au Québec

  • 7,1M$ pour la Ville de Québec
  • 56M$ pour la Ville de Montréal
  • 116M$ pour le reste de la province

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *