Quebec Hebdo
12:24 22 janvier 2021 | mise à jour le: 22 janvier 2021 à 12:26 Temps de lecture: 2 minutes

Labeaume impatient de boucler le tramway

Labeaume impatient de boucler le tramway
Régis Labeaume tape du pied dans le dossier du tramway à Québec. /Capture-écran

TRANSPORT. Le maire de Québec ne s’en cache plus, la lenteur du provincial à débloquer les budgets pour le projet de tramway l’indispose clairement. Ayant lié son avenir politique à la livraison de cette réalisation, Régis Labeaume exige que le dossier se règle dans les meilleurs délais.

Au terme d’une visioconférence annonçant des investissements nationaux en matière de logements, il a même eu du mal à esquisser un sourire pour la photo de famille en compagnie d’élus fédéraux et provinciaux. Le maire déplore que la Capitale semble obtenir moins que sa part de soutien habituel depuis quelque temps.

«Présentement, note M. Labeaume, il apparaît que l’intérêt pour le développement du transport en commun est uniquement concentré à Montréal.» Quant au délai concernant l’annonce du feu vert pour le tramway à Québec, le maire avoue commencer à s’impatienter. «Il faut qu’il se passe quelque chose prochainement. Moi ça commence à m’achaler sérieusement», ajoute-t-il sans détour.

Aux journalistes qui prétendent que le frein serait actionné par le caucus de députés de la CAQ de la région de Québec, M. Labeaume invite à les contacter directement. «Demandez-leur, c’est à eux de répondre. Moi, je n’ai rien à dire là-dessus.»

Portion ouest incontournable

En ce qui concerne la portion ouest du tracé du tramway, débouchant dans le futur développement immobilier du secteur Chaudière, il réitère qu’elle doit demeurer. «Pour moi, insiste le maire, c’est incontournable et sécurisé. Les impacts de l’étalement urbain sont évidents et cette partie du projet va permettre de créer des logements et d’intégrer au réseau de transport en commun les travailleurs de la périphérie.»

Par ailleurs, Régis Labeaume ne voit pas de problème à continuer de repousser l’annonce de sa candidature à la mairie aux prochaines élections de novembre. «Même si j’attends, précise-t-il, l’organisation est démarrée et va bon train. On fonctionne selon différentes hypothèses. Rendus à notre cinquième campagne, on profite d’une grande expérience. Je pense que ça indispose davantage l’opposition que notre équipe.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *