Économie
09:07 18 janvier 2021 | mise à jour le: 18 janvier 2021 à 17:14 temps de lecture: 2 minutes

L’année 2020 se termine en force sur les chantiers résidentiels

L’année 2020 se termine en force sur les chantiers résidentiels
C’est encore le segment des logements collectifs qui accapare la majorité des mises en chantier résidentielles. /Photo Métro Média – Archives

STATISTIQUES. En décembre au Québec, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) recense 4535 habitations mises en chantier. Il s’agit d’une hausse de 43% par rapport à décembre 2019. Cette augmentation est la 7e en huit mois depuis la réouverture des chantiers en mai.

«Les mises en chantier affichent une vigueur exceptionnelle au cours des deux derniers mois. Cela se traduit par des hausses de 36% en novembre et de 43% en décembre. Contre toute attente, 2020 s’avère être la meilleure année depuis plus de 30 ans pour la construction résidentielle dans les centres urbains de 10 000 habitants et plus», souligne Paul Cardinal, directeur du Service économique de l’APCHQ.

Par catégorie et par région

Au cours du 12e mois de l’an dernier, la construction de logements collectifs (appartements, maisons jumelées et maisons en rangée) a donné le ton, avec 3952 mises en chantier en hausse de 48%. La construction de maisons individuelles a elle aussi bien fait, avec une hausse de 16%. En tout, 583 nouvelles fondations ont été coulées pour ce type d’habitation.

Sur le plan géographique, les régions de Montréal et de Québec ont connu des croissances respectives des mises en chantier de 80% et de 79%. À elle seule, la région montréalaise a enregistré 2795 nouvelles habitations en construction, ce qui représente 62% de toute l’activité de la province. Le Saguenay a vu tripler ses mises en chantier (86 vs 25), alors que celles-ci ont grimpé de 8% à Gatineau en décembre. Par contre, celles de Trois-Rivières (-9%) et de Sherbrooke (-24%) ont connu des diminutions.

Bilan 12 mois

Sur l’ensemble de l’année 2020, la SCHL a dénombré 47 232 mises en chantier d’habitations dans la province. Cela correspond à une augmentation de 8% par rapport à 2019. Il s’agit par ailleurs du meilleur résultat au chapitre de la construction résidentielle dans les centres urbains de 10 000 habitants et plus au Québec depuis au moins 1990.

Coup d’oeil aux données par segment et par région. /Tableau gracieuseté – APCHQ

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *