Quebec Hebdo
11:54 12 janvier 2021 | mise à jour le: 12 janvier 2021 à 11:54 Temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: Situation critique dans nos hôpitaux

COVID-19: Situation critique dans nos hôpitaux
/Photo 123RF

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 934 nouveaux cas pour le 11 janvier, pour un nombre total de 232 624 personnes infectées. Parmi celles-ci, 199 920 sont rétablies. Elles font également état de 47 nouveaux décès, mais le nombre total de décès s’élève à 8 782 en raison du retrait de 2 décès pour lesquels l’enquête a démontré qu’ils n’étaient pas attribuables à la COVID-19. De ces 47 décès, 13 sont survenus dans les 24 dernières heures, 27 entre le 5 et le 10 janvier, 4 avant le 5 janvier et 3 à une date inconnue.

Le nombre total d’hospitalisations a augmenté de 61 par rapport à la veille, avec un cumul de 1 497. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 10, pour un total actuel de 221. Les prélèvements réalisés le 10 janvier s’élèvent à 24 565, pour un total de 5 245 397. Finalement, 7 058 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d’hier, pour un total de 99 510. Jusqu’à maintenant, 115 375 doses ont été reçues. Le reste est en transit dans le réseau de la santé.

À Québec, ce sont 142 nouveaux cas qui s’ajoutent au bilan.

Vaccination

La vaccination contre la COVID-19 auprès des clientèles prioritaires continue de s’accélérer au Québec. Plus de la moitié (53,7%) des résidents en CHSLD ont été vaccinés jusqu’à maintenant, pour un total de 21 478 personnes.

Dans la journée d’hier, ce sont 8 400 doses de vaccin qui ont été administrées, pour un total de 92 452. Sur 115 375 doses reçues jusqu’à maintenant, 80 % ont déjà été administrées.

Situation critique dans les hôpitaux du Québec
Par ailleurs, la hausse constante des cas et des hospitalisations au cours des dernières semaines impose une pression énorme sur le réseau de la santé et des services sociaux et ses travailleurs, de sorte que plusieurs hôpitaux se situent actuellement à un niveau maximal de délestage et réussissent avec difficulté à réaliser les chirurgies urgentes et oncologiques. Si la tendance se maintient, il pourrait y avoir un dépassement des capacités de lits d’hospitalisation et de soins intensifs pour les patients, autant ceux atteints de la COVID-19 que ceux ayant d’autres maladies.

On dénombre 1 436 patients COVID dans nos hôpitaux. Il faut comprendre que les patients COVID ne nécessitent pas seulement des lits, mais ils sollicitent aussi le personnel. Une infirmière qui est auprès d’un patient atteint de la COVID ne peut pas être auprès d’un autre patient. La première raison pour laquelle on doit faire des efforts et limiter nos contacts, c’est pour aider le personnel de la santé.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *