Quebec Hebdo
15:08 30 décembre 2020 | mise à jour le: 23 décembre 2020 à 10:34 temps de lecture: 4 minutes

Demandes inhabituelles et insolites de l’année chez Aviva

Demandes inhabituelles et insolites de l’année chez Aviva
(Photo 123 RF)

Les compagnies d’assurance ont été créées pour aider les gens à se remettre sur pied après avoir vécu une situation éprouvante. L’année dernière, Aviva Canada a traité des milliers de demandes Auto et Biens, y compris quelques demandes inhabituelles et insolites :

  • Quand les yeux jouent des tours : À sa sortie d’une opération à l’œil, une cliente cherche en vain son véhicule dans le stationnement de l’hôpital. Croyant à un vol, elle déclare la situation à la police et nous appelle pour entamer le processus d’indemnisation avant de se rendre chez elle en taxi. Le lendemain matin, la police retrouve le véhicule au même endroit où, la veille, il avait été garé par la cliente — qui ne l’avait carrément pas vu en raison de son opération à l’œil! Son dossier a été fermé après qu’elle ait repris possession de son véhicule.
  • Un spectacle foudroyant : L’été dernier alors qu’il campait, un client était assis près d’un grand arbre et de sa tente-caravane et il observait un orage. Soudainement, la foudre s’est abattue sur son pied avant de sortir par son bras et de frapper ensuite l’arbre, faisant ainsi tomber une branche sur la caravane. Heureusement, notre client s’en est sorti indemne, mais la caravane était irréparable et la décharge électrique a brûlé une partie du contenu. Nous avons remplacé la caravane et son contenu, et notre client peut désormais retourner camper.
  • Pneu crevé, auto remplacée : Quelques semaines seulement après avoir acheté son nouveau véhicule, notre client l’a déposé chez le concessionnaire pour faire réparer une crevaison. Toutefois, avant que la réparation n’ait pu être effectuée, un automobiliste qui reculait dans le stationnement a percuté le véhicule de notre client, l’enfonçant dans un poteau. Les dommages étaient si importants que le véhicule a été déclaré perte totale. Notre client a donc fini par acheter le même véhicule une seconde fois en moins de trois mois.
  • Chasse au (faux) trésor : Un client a présenté une demande d’indemnité à la suite de la disparition de plusieurs bijoux ainsi que d’une « véritable » pièce de monnaie qui provenait supposément de l’épave du navire espagnol Atocha. Après enquête, nous avons déterminé que le certificat d’authenticité de la pièce de monnaie fourni par le client était un faux. Compte tenu des circonstances inhabituelles et du fait que nous n’étions aucunement en mesure de vérifier l’authenticité de la pièce de monnaie disparue, nous avons décidé, de bonne foi, d’honorer la demande de l’assuré en lui versant une indemnité correspondant au prix d’achat initial de la pièce de monnaie dans le cadre de sa demande d’indemnité globale pour perte de bijoux.
  • Le Grincheux n’aura pas gâché Noël!Il y a de cela quelques semaines, une cliente a emballé des jouets d’une valeur de plus de 250 $ destinés à un organisme venant en aide à des mères et à des enfants victimes de violence familiale, puis elle les a laissés sur le siège arrière de sa voiture. À sa grande stupeur, elle a découvert que quelqu’un avait brisé la fenêtre de sa voiture avant de s’emparer des cadeaux — sans même en connaître le contenu! Dans l’esprit de générosité qui caractérise le temps des Fêtes, les employés du service d’indemnisation d’Aviva ont recueilli des dons totalisant plus de 1 300 $ au profit de l’organisme en question. Nous avons également honoré la demande d’indemnité de la cliente et avons fait réparer sa voiture.

Aviva Canada a honoré* 98 % des demandes d’indemnité qui lui ont été présentées en 2019, soit 266 000 demandes d’une valeur totalisant plus de trois milliards de dollars versés en indemnités à ses clients. Cela représente un versement d’indemnités équivalant à presque 8,5 M$ chaque jour ou 5 896 $ chaque minute!

(Photo 123 RF)

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *