Quebec Hebdo
14:37 11 décembre 2020 | mise à jour le: 11 décembre 2020 à 15:28 Temps de lecture: 3 minutes

De possibles nouvelles restrictions la semaine prochaine

De possibles nouvelles restrictions la semaine prochaine
Photo: /Métro Média - Josie Desmarais

De nouvelles restrictions sanitaires pourraient s’ajouter au lot pour contrôler la transmission de la COVID-19 durant les Fêtes, soutient le premier ministre François Legault. Des décisions seront prises en début de semaine prochaine, a-t-il confirmé vendredi.

Ce qui ne veut pas dire non plus qu’il y en aura. Québec confirmait d’ailleurs plus tôt que les écoles restent ouvertes pour le moment, malgré certaines rumeurs.

«Ce qu’on essaie de faire avec la Santé publique, d’identifier quels sont les endroits où il y a le plus d’éclosions», a avancé M. Legault en point de presse, son dernier à l’Assemblée nationale cette année. Les dernières données de la Santé publique font état de 509 éclosions en milieu de travail, 372 dans les écoles et 322 dans les «milieux de vie et de soins».

Dans tous les cas, le chef d’État voit «la lumière au bout du tunnel». Il invite les Québécois à garder le fort durant les prochains mois.

«Les prochaines semaines vont être critiques», a précisé le premier ministre. Il s’inquiète notamment d’une hausse des rassemblements. «Malheureusement, il y a encore beaucoup de party de bureau. Je comprends, c’est le fun, on s’en va en vacances, on aurait le goût de prendre un verre ensemble tous les employés des entreprises. Ce n’est pas le temps cette année», a-t-il illustré.

Cette semaine, le gouvernement confirmait son intention de demander aux corps policiers d’être plus intransigeants.

La contagion ne s’arrête pas au Québec. Un total de 53 décès se sont ajoutés au bilan humain de la pandémie au Québec vendredi. Le nombre de nouveaux cas demeure au-delà de 1700.

En attendant le vaccin

Tous les yeux sont maintenant tournés vers le vaccin. Mais même si Québec réussit à rejoindre 650 000 personnes d’ici mars, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, croit que le déconfinement devra attendre.

«Dr Arruda a expliqué souvent qu’on devait s’assurer qu’on a un taux de vaccination assez élevé pour commencer à avoir un impact pour pouvoir déconfiner. Il a souvent parlé de 60%, 70% de la population qui devrait être vaccinée avant de pouvoir être capable de déconfiner», a-t-il analysé.

Québec ne sait que deux choses pour le moment: quelque 57 000 Québécois seront inoculés début janvier, et 650 000 le seront à la fin mars.

Évidemment, l’arrivée potentielle du vaccin de Moderna modifierait le portrait. Pour le moment, seul celui de Pfizer/BioNTech a obtenu l’approbation de Santé Canada.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *