Actualites
11:14 11 décembre 2020 | mise à jour le: 11 décembre 2020 à 14:36 temps de lecture: 4 minutes

COVID-19: hausse de 21% des cas depuis la semaine dernière

COVID-19: hausse de 21% des cas depuis la semaine dernière
(Photo 123 RF)

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 713 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 160 023. Elles font également état de 53 nouveaux décès, pour un total de décès qui s’élève à 7 435. De ces 53 décès, 6 sont survenus dans les 24 dernières heures, 36 sont survenus entre le 4 et le 9 décembre, 10 sont survenus avant le 4 décembre et 1 est survenu à une date inconnue.

Le nombre d’hospitalisations a augmenté de 23 par rapport à la veille, avec un cumul de 871. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 10, pour un total de 123. Les prélèvements réalisés le 9 décembre s’élèvent à 37 473, pour un total de 4 237 082.

Dans la Capitale la tendance ne faiblit pas avec 207 nouvelles infections.

Selon les données colligées durant la semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020, le nombre de nouveaux cas est en augmentation de 21 % par rapport à la semaine précédente, avec une hausse plus marquée à Montréal et les régions limitrophes. Tous les groupes d’âge sont concernés, mais tout particulièrement les personnes de moins de 18 ans, à 32 %. Le groupe des personnes de plus de 80 ans affiche pour sa part une plus légère hausse, avec 11 %.

En ce qui a trait aux risques d’hospitalisation, ils sont semblables aux quatre dernières semaines. Le nombre d’hospitalisations anticipées présente toutefois une hausse de 26% par rapport à cette même période de référence.

Il ressort du rapport sur les risques d’hospitalisation que :

  • Le nombre de nouveaux cas est en hausse (21%) par rapport à la semaine précédente (11 259 versus 9 297), proportionnellement de façon plus marquée à Montréal et dans les territoires limitrophes;
  • Le nombre de cas augmente dans tous les groupes d’âge. Proportionnellement, l’augmentation est plus importante chez les personnes de moins de 18 ans (32%), mais moins marquée chez celles de 80 ans et plus (11%);
  • Parmi les nouveaux cas confirmés au cours de la semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020, 538 présentent un risque élevé d’hospitalisation, ce qui représente une augmentation de 18% par rapport à la semaine précédente (456) et de 26% par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines (427).

Quant au rapport de projections sur les besoins hospitaliers, il met en lumière les éléments suivants :

  • Pour le Québec dans son ensemble, les projections suggèrent que, globalement, le nombre de lits désignés pour les patients COVID-19 devrait être suffisant au cours du prochain mois. Toutefois, ces projections diffèrent selon les zones;
  • Pour les régions (zone 2), le nombre de nouvelles hospitalisations projetées demeure également élevé. Celles-ci se concentrent dans certains hôpitaux. Étant donné que près de 60% des lits réguliers désignés pour les patients COVID-19 sont déjà occupés, des dépassements des limites planifiées ne peuvent être exclus;
  • Ces projections pourraient être légèrement sous-estimées considérant que le modèle ne tient pas compte des éclosions en milieux de soins.

« En raison de l’augmentation soutenue du nombre de cas au cours de la dernière semaine et des risques accrus de débordement hospitalier que cela induit, nous avons pris les bonnes décisions quant à la diminution des contacts pour la période des fêtes. On sait que les prochaines semaines seront cruciales pour traverser cette pandémie, alors il ne faut surtout pas relâcher nos efforts collectifs, même si la vaccination est imminente. Nous devons maintenir le cap pour encore plusieurs semaines, tant et aussi longtemps qu’une masse critique de personnes ne seront pas immunisées. Mais on voit la ligne d’arrivée. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *