Quebec Hebdo
10:01 11 décembre 2020 | mise à jour le: 22 décembre 2020 à 12:52 Temps de lecture: 3 minutes

Partir au Mexique et revenir avec la Covid-19

Partir au Mexique et revenir avec la Covid-19
Photo: /Photo Métro Média - Archives

Voyage. Même si le gouvernement canadien déconseille toujours de partir à l’étranger pour tout voyage non essentiel, certains choisissent pourtant de faire du tourisme malgré la pandémie. C’est le cas de Josianne*, qui est partie au Mexique avec son père de 71 ans, afin de rejoindre son frère et sa belle-sœur.

À LIRE ÉGALEMENT sur le même sujet: Voyages: les autorités préoccupées

Voyages dans le sud: moins dangereux qu’aller au Costco?

«On a perdu la mère de mon père à la fin octobre. On a décidé de partir pour se remonter le moral. Mon frère nous attendait là-bas. On avait loué un condo dans le village et on avait prévu de rester en famille, explique Josianne. On avait l’intention de respecter les mesures là-bas».

Selon elle, le petit village où elle restait était plutôt flexible côté mesures. «C’est sûr qu’on mangeait au restaurant, mais dehors en terrasse et les serveurs portent des masques, mais il n’y a pas beaucoup de restrictions. Ils laissent rentrer les personnes dans les magasins sans masques», illustre la jeune femme.

Des précautions

«On avait pris l’assurance Covid qui couvre 300$ de frais par jour liés à la Covid-19. On se sentait en sécurité», fait-elle valoir.

Presqu’au terme de leur voyage de 15 jours, la veille de leur retour, Josianne a perdu l’odorat et le goût. Son père avait pour seul symptôme une très grosse fatigue. «On avait juste hâte de rentrer à la maison. J’avais peur pour mon père. On est parti le lendemain comme prévu. On a eu une prise de température à l’aéroport au Mexique, mais on n’en faisait pas». Josianne et son père sont allés passer le test moins de 12h après leur arrivée au Québec. Le lendemain, on les rappelait pour leur dire qu’ils étaient positifs. Le samedi, Josianne a appelé l’ambulance pour son père, qui se sentait excessivement mal. «Il pensait qu’il allait y passer. Mon père n’a jamais été malade de sa vie», affirme-t-elle. Celui-ci a développé une infection sur un poumon et a dû avoir des antibiotiques. De retour à la maison peu de temps après, il est encore très fatigué et remonte la pente doucement.

Tolérance au risque

«On sait qu’on a attrapé la Covid-19 au Mexique. Si je n’avais pas été avec mon père, j’aurais sûrement attendu avant de prendre l’avion. Mais on ne s’est pas levé une seule fois de tout le voyage et on a gardé masques et gants en tout temps», ajoute-t-elle. A-t-elle des conseils pour ceux qui veulent partir? «Je leur dirais de partir, de respecter les consignes de la santé publique. C’est niaiseux, mais ça fonctionne. Faites attention en tout temps», indique celle qui croit qu’ils l’ont attrapé, car ils n’ont pas suffisamment fait attention. Josianne croit aussi qu’une bonne assurance pour le coronavirus est indispensable ainsi que de bonnes finances, au cas où le retour soit retardé et que le billet soit annulé à ses frais.

*Le prénom a été changé pour préserver l’anonymat.

 

 

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Oncle Jack

    Encore là, on vois bien que le monde ne font qu’à leur tête pour pas in dire que pour leur nombril. On est tous exaspérés de la situation avec la COVID-19, imaginez ce que c’était la survie pendant la deuxième guerre mondiale. Le monde était plus conscient du danger. Aujourd’hui, bof le monde s’en foute….

  • nabila lakehal

    Bonjour,
    Avec mon mari, nous comptons partir au mexique du 1er au 10 janvier.
    Pensez-vous que c’est raisonnable? nous partons avec Carrefour voyages
    Merci de votre réponse.

    • Patrick lapointe

      Au États-Unis, la facture peut s’élever à 75 000$ US pour des soins covid avec hospitalisation! Naturellement au Québec les soins sont gratuits faque on s’en fou, c’est la collectivité qui paie pour les têtes folles, 1000$ pour un voyages cheap dans un tout inclus et le risque que la collectivité assume les 75000$, s’il y a hospitalisations!

  • Odette Aubuchon

    D’après vous, c’est raisonnable….. Je travaille dans le milieu hospitalier. Nous sommes exténués. On devra vous soignez à votre retour……. Le système de santé va payer pour ça. On demande un effort collectif, de société. C’est n’importe quoi

  • Julien Despres

    Très intelligent de prendre l’avion quand vous avez des symptômes de COVID! Ça vous dit rien la transmission? Comment savez vous si un passager ne l’as pas contacter par votre insouciance? On se fout bien du monde! Moi et mon père de 71 ans avions besoin de se remonter le moral! Quelle inconscience!