Économie
16:11 4 décembre 2020 | mise à jour le: 7 décembre 2020 à 11:56 temps de lecture: 3 minutes

Plus d’emplois en novembre… qu’avant la pandémie à Québec

Plus d’emplois en novembre… qu’avant la pandémie à Québec
Photo: gracieusetéLe marché de l’emploi de la région de Québec se maintient au 1er rang parmi les principaux centres urbains du pays.

STATISTIQUES. Les données récentes de Statistique Canada révèlent que le marché du travail continue de bien performer dans la région de Québec, malgré la pandémie. En effet, le niveau d’emploi estimé en novembre s’avère supérieur de 3000 (+0,7%) à celui observé au mois de février, soit avant le début de la crise. Si bien que le nombre de personnes salariées atteint actuellement 441 300 dans la Capitale.

Cela fait en sorte que le marché du travail s’est légèrement resserré au 11e mois de 2020. Le taux de chômage dans la région a enregistré un 5e recul mensuel d’affilé, passant de 4,5% en octobre à 4,3% en novembre. Ainsi, Québec se maintient comme la région ayant le plus faible taux de chômage au pays. Soulignons qu’avant le début de la crise, le taux de chômage atteignait 4,1% (février 2020).

Comparatif entre les grands centres urbains du pays. /Tableau gracieuseté

Par ailleurs, entre les mois d’octobre et de novembre, le nombre de chômeurs a chuté de 20 400 à 19 800. Ce faisant, le nombre de chômeurs tend à se rapprocher du niveau comparable à celui enregistré avant le ralentissement économique, soit 18 700 chômeurs (février 2020). Toutefois, on ne peut avoir qu’une appréciation limitée de la situation du marché du travail, tant que les impacts de la 2e vague demeurent incertains.

«Les données du marché de l’emploi en novembre montrent néanmoins que la région fait preuve de résilience à l’instar du reste du Québec. Les mesures, plus ciblées que celles du printemps dernier, ne sont pas étrangères à ce constat. Malgré tout, les effets économiques de la seconde vague de la Covid-19 ne pourront être éprouvés que par le passage du temps», observe Émile Émond, économiste chez Québec International.

Chômage en baisse au Québec…

Selon Desjardins Études économiques, ce sont 15 700 emplois qui se sont ajoutés au marché du travail provincial en novembre. Le taux de chômage a ainsi diminué de façon appréciable, passant de 7,7% à 7,2% d’octobre à novembre. Il s’agit d’une baisse appréciable. Cependant, la 2e vague de la pandémie frappe durement au Québec. Amenant avec elle de nombreuses contraintes qui ont des répercussions sur certains secteurs du marché du travail.

…Et au Canada

Au pays, le marché du travail a bénéficié d’une création de 62 100 emplois en novembre. Un résultat nettement au-dessus des attentes, alors que le taux de chômage est passé de 8,9% à 8,5%. Les secteurs les plus touchés par les mesures restrictives, soit celui de l’hébergement et la restauration ainsi que celui de la culture et les loisirs, ont connu des difficultés avec des baisses respectives de 23 800 et de 25 600 postes. La plupart des autres secteurs ont toutefois bénéficié d’une autre forte progression de l’emploi. Signe que la récupération de l’économie canadienne s’est poursuivie dans plusieurs secteurs.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *