Actualites
09:16 2 décembre 2020 | mise à jour le: 4 décembre 2020 à 14:00 temps de lecture: 6 minutes

Infections à Salmonella liée aux hérissons de compagnie

Infections à Salmonella liée aux hérissons de compagnie
Photo: Marko Bukorovic(Photo 123 RF)

Le présent avis est mis à jour pour inclure 21 autres cas déclarés dans le cadre de l’enquête en cours sur l’éclosion. Il y a actuellement 32 cas de salmonellose déclarés dans six provinces. Nous recommandons aux Canadiens de pratiquer une bonne hygiène des mains, de se laver les mains fréquemment et de manipuler avec soins les hérissons et leur environnement.

Pourquoi tenir compte du présent avis

Selon les constatations de l’enquête jusqu’à maintenant, l’exposition à des hérissons de compagnie a été identifiée comme source probable de l’éclosion. Plusieurs personnes infectées déclarent avoir eu un contact direct ou indirect avec des hérissons avant que la maladie ne se manifeste. Les personnes qui sont tombées malades ont indiqué avoir acheté des hérissons de diverses sources, notamment dans des animaleries, chez des éleveurs ou auprès de vendeurs ayant fait de la publicité en ligne. L’enquête se poursuit pour déterminer si les hérissons viennent d’une même source.

Les hérissons peuvent être porteurs de salmonelles même s’ils semblent propres et en bonne santé et qu’ils ne démontrent aucun signe de maladie. Même un contact indirect avec ces animaux ou leur environnement vous rend susceptible d’une infection à Salmonella.

Résumé de l’enquête

En date du 1er décembre 2020, il y a 32 cas confirmés d’infection à Salmonella Typhimurium dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (3), Alberta (6), Saskatchewan (1), Ontario (4), Québec (17) et Nouveau-Brunswick (1). Les personnes ont été malades entre juin 2017 et octobre 2020. Quatre personnes ont été hospitalisées et aucun décès n’a été signalé. Les personnes malades sont âgées de quatre mois à 79 ans. Dix des cas déclarés (31 %) sont chez des enfants de 10 ans ou moins. La majorité des personnes malades (52 %) sont de sexe féminin.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis (en anglais seulement) enquêtent également sur une éclosion d’infections à Salmonella Typhimurium qui a une empreinte génétique similaire à celle des maladies signalées relativement à cette éclosion. Les enquêteurs du Canada et des États-Unis continuent de collaborer pour échanger des informations et déterminer les points communs dans les renseignements sur l’éclosion, qui peuvent permettre de déterminer si les hérissons viennent d’une même source.

Étant donné qu’il y a un intervalle de temps entre l’apparition de la maladie et son signalement aux responsables de la santé publique, il est possible que d’autres cas plus récents liés à l’éclosion soient signalés. Dans le cas de la présente éclosion, cet intervalle se situe entre six et sept semaines.

Ce que vous devriez faire pour protéger votre santé

Les hérissons peuvent être porteurs de salmonelles. Embrasser et câliner un hérisson peut répandre les salmonelles sur votre visage ou votre bouche et vous rendre malade. Pour prévenir la propagation directe ou indirecte de salmonelles, suivez les simples mesures qui suivent pour réduire le risque de maladie à la suite d’un contact avec des hérissons et leur environnement.

  • Ne mangez pas, ne buvez pas et ne mettez rien dans votre bouche lorsque vous manipulez un hérisson.
  • Lavez-vous toujours les mains à l’eau tiède et au savon immédiatement après avoir touché un hérisson, ses aliments et ses fournitures ou après être allé à un endroit où il vit ou se promène, surtout avant de toucher des enfants de moins de cinq ans ou d’en prendre soin.
  • Ne conservez pas de hérissons dans les domiciles, les garderies, les écoles et autres établissements où il y a des enfants de 5 ans et moins.
  • Supervisez toujours les enfants lorsqu’ils touchent des hérissons ou jouent avec eux. Ne les laissez pas mettre des hérissons ou leurs fournitures près de leur bouche ou partager leurs aliments ou boissons avec des animaux. Assurez-vous qu’ils se lavent bien les mains après avoir touché des hérissons.
  • Nettoyez régulièrement les surfaces ou objets touchés par des hérissons avec de l’eau savonneuse puis avec un désinfectant. Les vêtements ou linges de maison qui sont entrés en contact avec des hérissons doivent être lavés et séchés complètement à la température la plus chaude possible.
  • Ne lavez pas de hérisson dans l’évier de la cuisine, dans le bain ou dans l’évier de la salle de bain. Le nettoyage des cages et des fournitures doit se faire dehors autant que possible pour éviter la contamination à l’intérieur de la maison. Les excréments de hérisson peuvent être jetés dans les toilettes. La litière et les autres déchets solides doivent être mis dans des sacs et jetés de façon appropriée.
  • Gardez les hérissons et tous leurs aliments, contenants et jouets loin de la cuisine et d’autres endroits où des aliments sont préparés ou mangés.
  • Connaissez les besoins particuliers de votre hérisson. Gardez toujours les hérissons dans des habitats spécialement conçus pour eux. Lorsqu’un hérisson est stressé, il peut répandre davantage de salmonelles. Si votre hérisson tombe malade, faites un suivi avec votre vétérinaire.
  • Les hérissons peuvent ne pas être le meilleur choix pour toutes les familles. Si vous décidez d’avoir un hérisson chez vous, parlez des risques avec votre professionnel de la santé ou votre vétérinaire, surtout si votre famille compte de jeunes enfants, des personnes enceintes, des personnes dont le système immunitaire est affaibli ou des adultes de 65 ans et plus.

Symptômes

Les symptômes d’une infection à salmonelles, appelée salmonellose, se manifestent généralement de 6 à 72 heures après l’exposition à un animal infecté, à une personne infectée ou un produit contaminé par la bactérie Salmonella.

En voici la liste :

  • fièvre;
  • frissons;
  • diarrhée;
  • crampes abdominales;
  • maux de tête;
  • nausées;

Renseignements supplémentaires

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *