Quebec Hebdo
14:19 1 décembre 2020 | mise à jour le: 1 décembre 2020 à 14:20 Temps de lecture: 3 minutes

Un hiver doux avec peu de journées ensoleillées

Un hiver doux avec peu de journées ensoleillées
Photo: (Photo Métro Média - Archives)L’hiver sera clément, mais la luminothérapie sera de mise pour la dose de vitamine D.

MÉTÉO. La saison hivernale qui nous attend sera douce avec des températures au-dessus des normales de saison. Le couvert neigeux sera également un peu plus abondant qu’à l’habitude, selon les prévisions des météorologues.

«Lorsqu’il fera froid, cela sera de courte durée», fait valoir André Monette, météorologue chez MétéoMédia. Des systèmes actifs avec des dépressions sont aussi à prévoir, selon lui.

Neige et tempêtes

La neige pourrait mettre un peu de temps à s’installer durablement. Le Noël dans la Capitale-Nationale devrait être blanc, sous réserve de deux journées précédentes aux températures pas trop élevées, qui risqueraient de faire fondre la jeune couche.

«On prévoit plus de tempêtes que la normale. En raison des températures douces, il se peut que ces tempêtes amènent avec elles des cocktails météo avec leur lot de pluie verglaçante ou de grésil», précise M. Monette.

Le météorologue indique que les systèmes amenant des dépressions comme la Niña, caractérisée par des températures anormalement froides du Pacifique, créant des températures froides dans l’Ouest et de la douceur dans l’Est, sont à surveiller.

«Les prévisions vont beaucoup bouger à cause de ces systèmes, qui créeront une météo instable. Il faudra revenir souvent dans la semaine, vérifier s’il y a du changement», explique l’expert.

Retour du bâton?

Comme on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, les prévisions indiquent que si la saison s’annonce douce, les journées ensoleillées seront plus rares. «Lorsqu’on a de belles journées, plein soleil et sans nuages, je conseille d’en profiter», prescrit le météorologue.

Va-t-on goûter plus tard aux caprices de Dame Nature pour avoir eu un hiver clément, par exemple avec un printemps glacial? «Pour le moment, rien n’indique que le printemps sera très froid. La saison hivernale ne devrait pas être plus longue et mars devrait être assez doux. Croire qu’on va payer plus tard est une pensée judéo-chrétienne pas très scientifique», ironise le spécialiste.

« Lorsqu’on a de belles journées, plein soleil et sans nuages, je conseille d’en profiter.»
-André Monette, météorologue

 

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *