Économie
14:56 17 novembre 2020 | mise à jour le: 18 novembre 2020 à 13:44 temps de lecture: 2 minutes

Rare recul des mises en chantier résidentielles au Québec

Rare recul des mises en chantier résidentielles au Québec
Photo: Métro Média - ArchivesSeule la construction de maisons unifamiliales a fait bonne figure en octobre.

STATISTIQUES. Au Québec, on recense 4319 habitations mises en chantier en octobre, soit une baisse de 8% par rapport au même mois en 2019. Cette diminution fait suite à cinq hausses mensuelles consécutives enregistrées depuis mai, soit depuis la relance des chantiers après la pause forcée par la pandémie en avril.

Selon les données compilées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), les logements collectifs ont affiché un repli de 15% avec 3543 mises en chantier. La construction de maisons individuelles a quant à elle bien fait, cumulant une augmentation de 52%. En tout, 776 nouvelles fondations ont été coulées pour ce type d’habitation, ce qui représente malgré tout moins de 20% de l’activité.

«Néanmoins, le cumul des mises en chantier pour les 10 premiers mois de 2020 demeure en légère hausse de 2% comparativement à l’an passé. C’est signe que la pandémie n’a pas eu l’effet négatif escompté par certains analystes sur la construction résidentielle», affirme Paul Cardinal, directeur du service économique de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ).

Québec se démarque

Sur le plan géographique, quatre régions métropolitaines sur six ont connu des baisses de leurs mises en chantier le mois dernier. C’est le cas de Montréal (-21%), Trois-Rivières (-32%), Saguenay (-49%) et Gatineau (-66%). À l’inverse, le nombre de mises en chantier dans la région de Sherbrooke a quasi triplé (+286 %) par rapport à octobre 2019. La région de Québec n’est pas en reste ayant vu ses mises en chantier résidentielles croître de 55%.

Tendance sur 12 mois

«Par ailleurs, soumet M. Cardinal, puisque les résultats mensuels montrent souvent des fluctuations importantes, l’évolution des mises en chantier sur une période de 12 mois donne une meilleure idée de la tendance générale. Ainsi, de novembre 2019 à octobre 2020, les 44 256 mises en chantier dénombrées dans la province ne laissent voir qu’une légère diminution de 2% par rapport à la période précédente de 12 mois.»

Coup d’œil à l’évolution des mises en chantier résidentielles dans les principaux centres urbains du Québec en octobre 2020.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *