Actualites
10:36 13 novembre 2020 | mise à jour le: 13 novembre 2020 à 14:03 temps de lecture: 4 minutes

Concert de décideurs régionaux en faveur du tramway

Concert de décideurs régionaux en faveur du tramway
Photo: Esquisse gracieuseté - Ville de QuébecLes acteurs économiques de la région de Québec poussent pour que le projet de tramway aille de l'avant pour devenir la colonne vertébrale du RSTC.

TRANSPORT. Encore une fois, des acteurs de la grande région métropolitaine de Québec unissent leurs voix pour solliciter l’appui du gouvernement du Québec au tramway. Comme ils l’avaient fait avant et après les audiences du BAPE, ils rappellent l’urgence d’agir pour sécuriser le tracé de la colonne vertébrale du réseau structurant de transport en commun (RSTC).

Les cosignataires du communiqué de presse sont issus notamment de: la Banque Nationale, CAA-Québec, la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, le Conseil du patronat du Québec, iA Groupe financier, l’Institut de développement urbain du Québec, La Capitale/SSQ Assurance, Mouvement Desjardins et l’Université Laval. En chœur, ils saluent le souci d’améliorer le projet, mais surtout la volonté de collaboration affichée par le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel.

Principaux arguments

  • «On prévoit environ 19 000 emplois avec la construction du Réseau structurant de transport en commun et près de 2,1G$ en ajout au PIB de Québec. Dans le contexte de relance économique, il est non seulement primordial d’offrir un climat de prévisibilité dans le dossier du tramway de Québec, mais surtout de démarrer rapidement.» – Steeve Lavoie, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec
  • «Nous avons une responsabilité de livrer rapidement ce réseau pour notre jeunesse, qui demande des actions concrètes pour l’environnement. Il y a un engouement fort de la communauté étudiante pour le Réseau structurant de transport en commun de Québec. Elle a déjà dit oui au laissez-passer universitaire (LPU) en 2019, maintenant elle attend avec impatience une amélioration significative de l’offre de service.» – Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval
  • «J’insiste sur l’importance d’aller rapidement de l’avant. D’abord, la contribution du gouvernement fédéral est en jeu. Ensuite, des investissements de 1,5G$ attendent le long du tracé. Tout retard ralentirait la capacité de Québec d’assurer une progression urbaine durable et favorable à la croissance économique.» – Jean-Marc Fournier, président-directeur général de l’Institut de développement urbain du Québec
  • «En tant que grand employeur, il nous paraît essentiel de sécuriser la colonne vertébrale qu’est le tramway dans les plus brefs délais. Il s’agit d’un projet qui aura des retombées importantes, autant sur le plan de la mobilité de la région qu’en matière de développement économique. Il est essentiel d’aller de l’avant rapidement avec cette première phase.» – Jean-François Chalifoux, président de La Capitale/SSQ Assurance
  • «iA Groupe financier est favorable au projet de Réseau structurant de transport en commun présenté par la Ville de Québec. Ce projet représente un rehaussement significatif de la qualité et de la diversité de l’offre en matière de transport en commun et s’inscrit parfaitement dans une perspective de développement durable.» – Denis Ricard, président d’iA Groupe financier
  • «Le Mouvement Desjardins réitère son appui au projet structurant proposé et souhaite voir le Gouvernement du Québec s’engager à sécuriser le tracé de tramway rapidement. Il s’agit d’un projet vital pour le développement économique et social de l’ensemble de la communauté et un geste concret envers un développement durable et respectueux des générations futures.» – Pauline D’Amboise, secrétaire générale et vice-présidente gouvernance et développement durable au Mouvement Desjardins

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *