Actualites
11:15 13 novembre 2020 | mise à jour le: 13 novembre 2020 à 14:34 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: forte hausse par rapport à la semaine précédente

COVID-19: forte hausse par rapport à la semaine précédente
Photo: FaustFoto(Photo 123 RF)

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 301 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 121 195. Elles font également état de 30 nouveaux décès, mais le nombre total de décès s’élève à 6 586 en raison du retrait de 1 décès pour lequel l’enquête a démontré qu’il n’était pas attribuable à la COVID-19. De ces 30 décès, 9 sont survenus dans les 24 dernières heures, 16 sont survenus entre le 6 et le 11 novembre, 1 est survenu avant le 6 novembre et 4 sont survenus à une date inconnue.

Le nombre d’hospitalisations est resté stable par rapport à la veille, avec un cumul de 583. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 1, et s’élève maintenant à 85. Les prélèvements réalisés le 11 novembre s’élèvent à 28 586, pour un total de 3 426 087.

Dans la Capitale-Nationale, le nombre de cas quotidien effectue une remontée avec 126 nouveaux cas de plus.

Risques d’hospitalisation et projections

Par ailleurs, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) rend disponible aujourd’hui la plus récente mise à jour des deux rapports qu’il produit de manière hebdomadaire en soutien aux décideurs et aux gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux.

Il ressort du rapport sur les risques d’hospitalisation que :

  • Le nombre de nouveaux cas est en forte hausse par rapport à la semaine précédente (8 537 versus 6 911);
  • Proportionnellement, cette augmentation est plus importante chez les personnes de 80 ans et plus (augmentation de 65%) ainsi que chez celles ayant un profil avec forte comorbidité (augmentation de 40%);
  • Parmi les nouveaux cas confirmés au cours de la semaine du 2 au 8 novembre 2020, 453 présentent un risque élevé d’hospitalisation, ce qui représente une augmentation de 40% par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines (325);
  • L’ampleur de cette augmentation varie selon les régions.

Quant au rapport de projections sur les besoins hospitaliers, il met en lumière les éléments suivants :

  • La tendance observée durant les dernières semaines vers une stabilisation des nouvelles hospitalisations se poursuit. Toutefois, cette stabilisation pourrait représenter un scénario optimiste étant donné que :
    • Les projections reposent sur les données colligées jusqu’au dimanche 8 novembre et ne tiennent pas compte de l’augmentation du nombre d’hospitalisations observée depuis ce jour;
    • Parmi les cas confirmés du 2 au 8 novembre, on observe un nombre plus élevé de personnes âgées ou de personnes ayant un profil avec forte comorbidité tel que mentionné précédemment.
  • Néanmoins, selon les données colligées jusqu’au 8 novembre, les projections pour l’ensemble du Québec ne prévoient pas de dépassement des capacités hospitalières dédiées à la COVID-19 au cours des quatre prochaines semaines.
    • Cette tendance est particulièrement observée pour Montréal et ses régions proches (zone 1);
    • Tel qu’observé la semaine dernière, les fluctuations du taux de transmission dans la zone 2 génèrent un certain degré d’incertitude. La possibilité d’un dépassement local des capacités hospitalières dédiées de lits réguliers n’est pas exclue dans cette zone.

Rappelons qu’au-delà de la disponibilité des lits, d’autres facteurs influencent également la capacité hospitalière, notamment la disponibilité du personnel et du matériel.

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Justin

    Et est-ce qu’on sait sur combien de tests nous avons ces nombres de cas positifs?? Un % ?