Actualites
11:49 19 octobre 2020 | mise à jour le: 19 octobre 2020 à 12:49 temps de lecture: 3 minutes

La Ville de Québec révise son déficit financier à la baisse

La Ville de Québec révise son déficit financier à la baisse
Photo: (Capture d'écran)

FINANCES. Dans une récente mise à jour financière, la Ville de Québec prédit un déficit pour les deux prochaines années de 5M$ de moins qu’anticipé lors de la dernière mise à jour économique du 31 août dernier. Ce moindre déficit est attribuable à une restriction des dépenses et des compressions ajustées.

«Québec traverse présentement la deuxième vague de la pandémie, et des efforts importants ont été faits au cours des derniers mois pour s’assurer d’une gestion rigoureuse des finances publiques. Les contribuables peuvent être rassurés, la situation financière de la Ville est sous contrôle avec un déficit moindre que prévu. Malgré la baisse importante de revenus et les dépenses supplémentaires occasionnées par la crise, la diminution des dépenses de l’administration et l’aide gouvernementale nous permettront de retrouver graduellement la croissance économique, a fait savoir le maire de Québec, Régis Labeaume

Le 31 août, on avait prédit un déficit pour 2020-2021 de 143M$, mais finalement, selon notre planification, c’est plutôt un déficit de 138M$ qu’on observe, soit un écart de 5M$».

La Ville doit vivre avec des pertes de revenus diverses reliées à la pandémie (provenant par exemple des droits sur mutation, des tarifs de bornes de stationnement, des taxes sur l’hébergement absentes et des tarifs pour les cafés terrasses inexistants), ainsi que des dépenses additionnelles en lien avec la Covid-19 (dépenses sanitaires, aide aux organismes, etc.). Mais le déficit de 19,1 M$ anticipé en 2020 sera entièrement comblé par l’aide financière de 55,7M$ du gouvernement, incluant le renflouement du fonds de prévoyance qui a déjà été utilisé à hauteur de 6M$. Cette aide financière permettra de compenser les dépenses supplémentaires liées à la pandémie, de combler une partie du manque à gagner sur le plan des revenus, sans augmentation de taxes pour les contribuables.

Pour 2021, la Ville prévoit un déficit de 66M$ et pour le RTC, un déficit de 26M$ pour un total de 92M$ en plus de celui de 46M$ pour 2020, ce qui donne pour les deux prochaines années un déficit de 138M$.

«Le RTC discute avec le gouvernement pour se faire rembourser [certaines dépenses]», avance le maire de Québec, sans que toutefois cet éventuel soutien soit inscrit dans les livres.

Avec cette nouvelle prévision, la Ville est donc en deçà de 5M$ de sa précédente annonce. Ce montant revu à la baisse provient de compressions budgétaires et de dépenses moindres prévues dans son Plan de restriction budgétaire.

Le maire optimiste

«Aucun service aux citoyens n’a été touché, tous les services ont été donnés. [ …] Notre conservatisme et notre plan des dernières années nous sert très bien», se réjouit le maire qui planifie annoncer prochainement un budget «équilibré».

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *