Économie
09:22 8 octobre 2020 | mise à jour le: 8 octobre 2020 à 12:08 temps de lecture: 2 minutes

Croissance continue des mises en chantier résidentielles

Croissance continue des mises en chantier résidentielles
Photo: Métro Média – ArchivesLa forte activité de construction dans le segment des logements locatifs neufs ne semble pas arriver à combler la demande croissante pour ce mode d’habitation.

STATISTIQUES. La province a vu s’ajouter 4981 habitations neuves en septembre, soit une hausse de 24% sur le même mois en 2019. Il s’agit d’une cinquième hausse mensuelle consécutive. Les mises en chantier n’ont cessé de croître depuis la reprise de la construction, après la pause forcée par la pandémie en avril.

Cette augmentation est attribuable autant à la construction de logements collectifs (appartements, maisons jumelées et en rangée) qu’à celle de maisons individuelles. Les fondations de 859 maisons individuelles ont été coulées, en hausse de 16% en septembre. Parallèlement, 4122 logements collectifs ont été mis en chantier, ce qui représente une progression de 26%.

Sur le plan géographique, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) observe que la croissance mensuelle est attribuable à deux régions. Il s’agit de Montréal, qui a vu 2828 nouvelles habitations lever de terre le mois dernier, une augmentation de 73%. Gatineau a elle aussi connu un mois de septembre faste, avec 425 mises en chantier, pour une croissance de 76%.

Les autres régions urbaines ont enregistré des baisses respectives de 3%, 23%, 24% et 45%, pour Saguenay, Sherbrooke, Québec et Trois-Rivières.

Bilan et tendance

«Contre toute attente, au cumul des neuf premiers mois de 2020, les mises en chantier au Québec affichent une avance de 3% par rapport à la même période l’année dernière», souligne Paul Cardinal, directeur du service économique de l’APCHQ.

D’octobre 2019 à septembre 2020, la tendance annuelle révèle que les 44 626 mises en chantier dénombrées dans la province sont similaires (0%) à la période précédente de 12 mois.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *