Actualites
15:38 29 septembre 2020 | mise à jour le: 2 octobre 2020 à 09:58 temps de lecture: 2 minutes

Grands événements: 2M$ supplémentaires par an pour stimuler l’économie locale

Grands événements: 2M$ supplémentaires par an pour stimuler l’économie locale
Photo: (Photo capture d'écran)

RELANCE. Même si les grands événements sont sur pause pour une durée indéterminée, la Ville a choisi d’augmenter ses investissements à hauteur de 2M$ par année pour les trois prochaines années afin de stimuler l’économie locale. Au menu, prendre des risques avec les promoteurs de grands événements pour travailler en amont afin que ces événements aient effectivement lieu, tout en leur trouvant des valeurs ajoutées.

«Il s’agit d’une mesure provoquée par la Covid-19, mais avec des effets pérennes», explique le maire Régis Labeaume. La Ville prévoit ainsi investir davantage pour des événements qui ont lieu de septembre à mai, en plus de la saison estivale habituellement riche de festivités.

Il est également prévu d’aider les organisations à virtualiser leurs événements ainsi que de choisir 10 ou 12 organisations qui proposeront des projets à valeur ajoutée. Le but est d’attirer les touristes, même si dans un premier temps, ceux-ci proviendront de la province et du pays. «On va pimper quelques organisations», fait valoir M, Labeaume. Concrètement? Un événement sportif tel que le Tournoi peewee [édition 2022 puisque celle de 2021 est annulée] pourrait trouver des façons de retenir les familles quelques journées de plus, afin de fréquenter plus longuement hôtels et restaurants. Du côté de la culture, le Festival Québec en toutes lettres pourrait par exemple devenir une vitrine littéraire mondiale, en améliorant sa plateforme virtuelle, par exemple. «On veut mettre les promoteurs d’événements en confiance avec une gestion du risque calculée», résume le maire.

L’administration municipale souhaite également augmenter le nombre d’organismes qui bénéficient d’ententes triennales pour du financement de la part de la Ville.

Le maire de Québec a également évoqué une campagne d’achat local dont la forme finale n’est pas encore déterminée, pour stimuler et relancer les commerces d’ici.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *