Quebec Hebdo
12:05 28 septembre 2020 | mise à jour le: 28 septembre 2020 à 19:47 temps de lecture: 2 minutes

La Ville de Québec met fin à ses placements publicitaires à CHOI Radio X

La Ville de Québec met fin à ses placements publicitaires à CHOI Radio X
(Photo Métro Média - Archives)

COVID. La Ville de Québec annonce qu’elle n’investira plus en placements publicitaires sur les ondes de la station CHOI Radio X. Elle estime que le comportement des propriétaires de cette station de radio constitue un danger pour la santé publique et le bien-être des citoyens de Québec.


Vendredi dernier, Philippe Lefebvre, directeur général de CHOI Radio X et vice-président de RNC MEDIA, déclarait que la direction générale avait pris la décision de ne pas diffuser la nouvelle campagne publicitaire du gouvernement du Québec. Elle prétextait que celle-ci était destinée aux citoyens qui se montrent critiques face à l’existence de la COVID-19 et qui remettent en question les mesures sanitaires publiques. «À notre avis, cette offensive trace un lien direct entre CHOI Radio X et les complotistes, ce que nous ne pouvons accepter sous aucun prétexte», souligne le dg dans le communiqué de presse.

«Ce comportement est de nature à augmenter le niveau de contamination actuel qui a un impact majeur sur la santé publique et sur l’économie locale.»
-David O’Brien

Le porte-parole de la Ville, David O’Brien, rétorque que la Ville de Québec doit investir des millions de dollars depuis des mois pour contrer les effets dévastateurs de cette pandémie sur l’économie locale et continuer à donner des services de qualité à sa population. Elle devra poursuivre cet effort avec l’arrivée de la deuxième vague.

«Par leur choix de promouvoir l’opposition aux mesures sanitaires, les propriétaires de cette station de radio mettent en danger la santé et potentiellement la vie des citoyens de Québec et d’ailleurs. Sous le couvert de l’idée de la liberté d’opinion, cette organisation valorise les idées s’opposant aux mesures sanitaires», précise-t-il.

De plus, soutient-il, la situation actuelle est à ce point critique que la Ville a réactivé sa cellule de gestion de crise, demeurée en vigie depuis juillet, afin de gérer son action et ses décisions quant à la pandémie. «La population de notre ville est actuellement sous pression avec l’augmentation constante de cas de contaminations depuis plusieurs jours. Pour cette raison, la Ville de Québec ne peut absolument pas endosser, par sa participation publicitaire et financière, le comportement des propriétaires de CHOI.»

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *