Actualites
09:53 17 septembre 2020 | mise à jour le: 18 septembre 2020 à 10:02 temps de lecture: 2 minutes

Avis de ne pas consommer divers produits fumés

Avis de ne pas consommer divers produits fumés
(Photo gracieuseté - MAPAQ)

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l’entreprise Poissonnerie Québec Océan, située au 1699, route de l’Aéroport, à L’Ancienne-Lorette, avise la population de ne pas consommer les produits indiqués dans le tableau ci-dessous s’ils n’ont pas été conservés en tout temps au congélateur depuis le moment de l’achat. En effet, l’étiquette des produits contient une erreur ;   au lieu de « Garder réfrigérer », l’étiquette aurait dû comporter la mention « Garder congelé jusqu’à utilisation » qui est exigée.

Dénomination du produit Format Lot visé
« TURBOT MORCEAU FUMÉ » Poids variable

 

Unités vendues jusqu’au
16 septembre 2020
« MORUE FUMÉE À LA GASPÉSIENNE »
« MAQUEREAU FUMÉ À CHAUD AU POIVRE ET CITRON »

Les produits qui font l’objet de la présente mise en garde étaient offerts à la vente jusqu’au 16 septembre 2020 inclusivement, et ce, uniquement à l’établissement désigné ci-dessus. Ils étaient vendus à l’état congelé. Les produits étaient emballés dans un sac transparent. L’étiquette comporte, outre la dénomination propre des produits, la mention « Garder réfrigérer ».

L’exploitant procède volontairement au rappel des produits en question. Il a convenu avec le MAPAQ de diffuser cette mise en garde par mesure de précaution. Les personnes qui ont ces produits en leur possession et qui ne les ont pas conservés en tout temps au congélateur sont avisées de ne pas les consommer. Elles doivent soit retourner les produits à l’établissement où elles les ont achetés ou les jeter. Même si les produits visés ne présentent pas de signe d’altération ni d’odeur suspecte, les consommer peut représenter un risque pour la santé. Il est à noter qu’aucun cas de maladie associée à la consommation de ces aliments n’a été signalé au MAPAQ jusqu’à présent.

 

 

SOURCE Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

 

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Odile Samson

    La MAPAQ se cherche quelque chose à faire! En plus c’est fumé. Qu’elle perte de temps et d’argent.