Économie
09:23 5 septembre 2020 | mise à jour le: 5 septembre 2020 à 12:11 temps de lecture: 2 minutes

Résilient, le marché de l’emploi de Québec regagne du terrain en août

Résilient, le marché de l’emploi de Québec regagne du terrain en août
Photo: (Tableau gracieuseté - QI)

STATISTIQUES. L’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada révèle que le nombre de personnes en emploi dans la région de Québec a augmenté en août de 17 400 (+4,2%). Parallèlement, le taux de chômage a poursuivi son recul en atteignant 6,3%. Des données qui confirment la reprise économique.

Par rapport au début de la crise, le marché du travail de Québec se démarque par sa résilience parmi les principales régions métropolitaines canadiennes. Ainsi, la région enregistre le plus faible recul de l’emploi par rapport au niveau observé en février 2020. Selon l’EPA, le nombre de personnes en emploi était de 433 600 au mois d’août comparativement à 438 300 emplois au mois de février, soit un manque à gagner de 4700 emplois (-1,1%).

«Le nombre de chômeurs a diminué de 10 200 en août. Au total on recense 29 200 chômeurs en août comparativement à 18 700 en février 2020, soit près de 1,5 fois plus qu’avant le début de la crise. Néanmoins, à 6,3% le taux de chômage de la région de Québec s’avère le plus faible parmi les grands centres urbains au pays. Rappelons qu’auparavant le taux dans la région se maintenait sous la barre des 5% depuis février 2016», observe Émile Émond, économiste chez Québec International.

Selon son analyse des données de Statistique Canada, il note que la hausse de l’emploi du mois d’août dans la région de Québec est principalement attribuable au secteur des services. Par ailleurs, le secteur de la production de biens semble lui aussi avoir crû.

Amélioration provinciale

D’après l’évaluation de Desjardins Études économiques, le nombre d’emplois a augmenté de 54 200 en août au Québec. Le niveau actuel de l’emploi se situe à 95,7% de celui du mois de février, soit avant la pandémie. Le taux de chômage québécois a fléchi de 9,5% en juillet à 8,7% en août. Le redressement du marché du travail semble positif, bien que l’économie continue de subir les séquelles de la période d’arrêt.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *