Actualites
13:51 31 août 2020 | mise à jour le: 3 septembre 2020 à 10:14 temps de lecture: 5 minutes

Covid-19: Remontée des cas depuis deux semaines, pénalités possibles aux contrevenants

Covid-19: Remontée des cas depuis deux semaines, pénalités possibles aux contrevenants
(Photo capture d'écran)

Coronavirus. Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 140 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 62 492. Aussi, 1 décès est survenu dans les 24 dernières heures, auquel s’ajoute 1 autre décès survenu entre le 24 et le 29 août, pour un total de 5 760 décès. Le nombre d’hospitalisations a diminué de 4 par rapport à la veille, avec un cumul de 112. Parmi celles-ci, 18 se trouvent aux soins intensifs, une augmentation de 2. Les prélèvements réalisés le 29 août s’élèvent à 10 679, pour un total de 1 663 403. 

Dans la Ville de Québec, ce sont 16 nouveaux cas qui s’ajoutent alors que 15 s’ajoutaient hier.

Le premier ministre Legault a convoqué les journalistes en point de presse aujourd’hui à 13h comme il le faisait pendant le plus fort de la pandémie. Le point de presse sur la mise à jour de la situation au Québec quant à la COVID-19 s’est fait avec le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le Dr. Richard Massé.

Le premier ministre a fait un retour sur les six derniers mois de la pandémie dans la province. «Parce qu’on a respecté les consignes on a sauvé des milliers de vies, a répété le premier ministre. Il continue d’y avoir des cas et des éclosions. On est beaucoup mieux équipés que dans la première vague. On s’adapte, on fait environ 14 000 tests par jour. On ne manque pas d’équipements ni de masques. Dans deux semaines nous aurons 8000 nouveaux préposés dans nos CHSLD. Il y en aura 2000 autres d’ici Noël, ce qui ajoutera au service donné au Québec. »

Malgré une baisse importante au début de mois d’août, on voit depuis deux semaines qu’il y a une augmentation des nouveaux cas. «Il n’y a pas de cause unique, les activités sportives, les entreprises, les mariages, plusieurs raisons dans la communauté donnent cette augmentation. Mais on ne voit pas plus d’hospitalisations ni plus de décès pour le moment.»

«Il y a un relâchement général au Québec. Au bout de six mois d’efforts on est fatigués des consignes, c’est normal. Mais il faut y aller graduellement. Le virus rode toujours et on doit absolument empêcher que ça revienne comme en mars-avril et mai. Je veux lancer un appel à tous les Québécois, je vous demande de respecter les règles : distance, masque et rassemblement privés pas plus de 10 personnes. Dans les prochaines semaines il y aura des moments critiques avec le retour à l’école et au travail, avec la température qui change on va être plus à l’intérieur. C’est important de revenir à une certaine discipline. On ne veut pas revenir au confinement, a plaidé M. Legault. On doit ça à nos enfants de ne pas avoir à refermer les écoles.»

Le premier ministre a aussi appelé à la patience et à la compréhension envers le système scolaire qui fait de son mieux en ces temps jamais vécus avant.

La situation du sport et des arts à l’école sera évaluée dans les deux prochaines semaines. « On est en mode prévention, donc on limite le nombre de contacts, pour le moment on ne peut pas laisser tomber tout ça », a spécifié le Dr. Massé. «Avec le concept de bulles on ferme une classe et non l’école toute entière lors des éclosions qui sont inévitables», a ajouté le premier ministre.

C’était la dernière conférence de presse à la Place des Arts étant donné le retour des spectacles dans la salle.

Faits saillants

  • Plus grand nombre de cas qui viennent des jeunes, ce qui explique que le taux d’hospitalisation n’a pas augmenté. Mais les jeunes peuvent infecter éventuellement des personnes plus vulnérables.
  • Les nouveaux cas sont partout dans les régions et pas seulement à Montréal.
  • 10 des cas aujourd’hui viennent d’une seule soirée karaoke. Ce cas pénalisable est un exemple des cas qui pourraient recevoir des amendes et des pénalités. Le ministre Dubé a averti que c’était ainsi qu’une deuxième vague se produit. «Si les gens nous envoient des vidéos où l’on peut reconnaître les gens on pourra poursuivre ces personnes-là.»
  • Les cas actuels dans le milieu scolaire viennent des vacances mais il y a un effet multiplicateur qui va se produire avec le retour à l’école. C’est ce qui inquiète la santé publique.
  • Annulation du tournoi PEE-WEE: équipes américaines, manque de spectateurs. C’est triste mais c’est compréhensible, selon le premier ministre.
  • La statue de McDonald sera remise en place. Elle fait partie de notre histoire malgré le fait que le racisme est inacceptable.
  • Les manifestations sont des occasions dangereuses pour la COVID même s’il est difficile de prouver que des cas positifs viennent de ces endroits.

-Merci du jour: pour nos enfants, nos écoliers, qui illuminent nos vies.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *