Quebec Hebdo
15:41 14 août 2020 | mise à jour le: 14 août 2020 à 15:02 temps de lecture: 2 minutes

Pas d’accusation contre deux policiers du SPVQ

Pas d’accusation contre deux policiers du SPVQ
(Photo Métro Média – Archives)

JUSTICE. Le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) ne porte pas d’accusation contre deux agents du Service de police de la Ville de Québec à la suite d’un événement survenu à Québec le 26 avril 2019.

Dans sa décision, le DPCP indique qu’après examen du rapport produit par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) conclut que l’analyse ne révèle pas d’infraction criminelle. Il rappelle que la centrale 9-1-1 a reçu un appel le 26 avril, à 12h37, indiquant qu’une femme menaçait de se suicider en sautant d’un balcon situé au quatrième étage d’un immeuble.

Neuf minutes plus tard, deux policiers arrivent au même moment qu’un agent de sécurité responsable des lieux. À la demande des policiers, l’agent déverrouille la porte du logement de la jeune femme, sans cogner, afin d’éviter un geste fatidique. Une fois à l’intérieur, ils ne voient personne, mais entendent une voix leur mentionnant d’arrêter d’avancer.

Aide

Ils localisent alors la jeune femme sur le balcon, assise sur le garde-fou, les pieds dans le vide. L’un d’eux entame la discussion en indiquant qu’il est là pour l’aider et qu’il souhaite qu’elle vienne vers lui afin d’échanger. Elle refuse et énonce qu’elle compte sauter. Elle fixe le sol, se retourne pour voir le policier, puis tombe sur le dos d’une hauteur de douze mètres.

Trois agents de sécurité présents au bas de l’immeuble accourent suivis de l’amie de celle-ci qui est la locataire de l’appartement. La femme blessée reçoit immédiatement les premiers soins. Elle est transportée à l’hôpital et traitée pour ses blessures qui ne se sont pas avérées mortelles.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *