Quebec Hebdo
21:52 22 juillet 2020 | mise à jour le: 23 juillet 2020 à 22:12 temps de lecture: 2 minutes

Martin Carpentier est mort depuis le 9 juillet

Martin Carpentier est mort depuis le 9 juillet
Martin Carpentier était en fuite depuis le mercredi 8 juillet. (Photo gracieuseté – Sûreté du Québec)

ENQUÊTE. La Sûreté du Québec a confirmé mercredi que le corps retrouvé le lundi 20 juillet dans un boisé situé à l’extérieur du périmètre de recherches à Saint-Apollinaire est bien celui de Martin Carpentier. L’enquête démontre qu’il est mort depuis le matin du 9 juillet.

La Sûreté du Québec a fait le point mercredi et livré quelques éclaircissements sur ce tragique événement qui s’est soldé par la mort de Norah et Romy Carpentier. On apprend que la sortie de route survenue le 8 juillet sur l’autoroute 20, à la hauteur de Saint-Apollinaire, ne serait pas un geste délibéré ni prémédité. «Nous ne connaissons pas l’état d’esprit de Martin Carpentier à cet instant précis, mais cette embardée pourrait être l’élément déclencheur quant à son comportement dans la suite des événements», commente l’inspecteur-chef  de la SQ, Guy Lapointe.

Il ajoute que Martin Carpentier aurait quitté les lieux de l’accident accompagné des deux filles pour se rendre dans un secteur boisé. Il se serait introduit dans la dépendance d’une roulotte située à 1,7 km de l’embardée. Bien qu’elles aient été blessées lors de l’embardée, la SQ précise que ce n’est pas ce qui aurait causé le décès des deux filles. Elles auraient été tuées par Martin Carpentier avec un objet contondant.

L’individu aurait par la suite marché plus de trois kilomètres du lieu où ont été trouvés les corps des filles où il se serait enlevé la vie. La séquence des événements se serait produite sur une courte période de temps suivant l’embardée.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *